Le projet Destination Tadoussac sera réalité

Photo de Shirley Kennedy
Par Shirley Kennedy
Le projet Destination Tadoussac sera réalité
Le secteur névralgique du village de Tadoussac sera aménagé de sorte à faciliter la circulation des piétons. Image courtoisie

La municipalité de Tadoussac va de l’avant avec la phase 1 du projet Destination Tadoussac, ayant pour objectif de faciliter la circulation piétonnière dans le cœur villageois. Les travaux ont été confiés aux Entreprises Rock Dufour de Jonquière et seront lancés au printemps 2020. Le coût total du projet au terme des deux phases est estimé à 5,7 M$.

Cet ambitieux plan de réaménagement se concrétisera en concertation avec la fabrique Sainte-Croix de Tadoussac et la Première nation des Innus Essipit, en discussion actuellement avec Tadoussac dans ce dossier.

Après plusieurs consultations publiques, voilà que l’administration municipale met le projet sur les rails, selon les recommandations de la chargée de projet Nadine Heppell et de la firme Aecom consultants, responsable des plans et devis et de la surveillance des travaux.

« Le projet d’ensemble s’étend du parc des Capitaines jusqu’à la valorisation du quai et la construction d’une gare maritime », résume Mme Heppell.

Phase 1

Pour l’instant, la première partie consiste à redéfinir les espaces extérieurs du parc des Capitaines jusqu’à la jonction de la promenade historique. Pour ce faire, l’aménagement des voies piétonnes sera réalisé de l’axe commercial de la rue des Pionniers. En collaboration avec la fabrique, une place publique adjacente à l’église Sainte-Croix sera érigée ainsi que des voies piétonnières pour y accéder via la rue du Bord-de-l’Eau, « là où l’engorgement des piétons est la plus criante », précise la chargée de projet.

Près de la chapelle historique, les promoteurs envisagent l’aménagement d’un jardin commémoratif de la présence autochtone. À ce propos, des négociations sont an cours avec Essipit. L’interprétation des différentes appellations de Tadoussac au fil du temps seront gravées dans le granit au pied de chacun des bancs. La fleur innue sera mise en perspective ainsi que des paroles de chansons ou de poètes en relief.

Montage financier

Dans le cadre du fonds de mise en valeur du Saint-Laurent, le ministère du Tourisme du Québec promet une aide financière de 1 590 000 $ tandis que Développement économique Canada allongera 2 017 000 $.

La Municipalité de Tadoussac investit 1 160 000 $ dont un règlement d’emprunt de 568 000 $, remboursé à la hauteur de 12 000 $ annuellement par des revenus anticipés du futur bâtiment de service érigé sur le quai. La balance sera à la charge des citoyens qui se partageront le remboursement fixé à 22 954 $ par an et une campagne de financement pourrait compléter la contribution municipale.

La mise en valeur du quai permettra une contribution de 400 000 $ et d’autres partenaires, notamment la MRC de La Haute-Côte-Nord et la Société des établissements de plein air du Québec (SEPAQ) devraient se joindre au projet. Des négociations sont en cours avec d’autres collaborateurs publics dont Pêches et Océans Canada, dans le but de loger la garde côtière concernant la majeure partie de la balance du financement.

Pour ce qui est de la phase 2, c’est-à-dire le tronçon de la promenade jusqu’au quai incluant la gare maritime, les travaux suivront les appels d’offres qui devraient être lancés en 2020.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de