Le Port enregistre un chiffre d’affaires record

Photo de Mathieu Morasse
Par Mathieu Morasse
Le Port enregistre un chiffre d’affaires record
Pierre D. Gagnon et Carol Soucy écoutent l'auditeur de la firme comptable faire la lecture des états financiers 2018 du Port de Sept-Îles. (Photo : Le Nord-Côtier)

Le Port de Sept-Îles a enregistré un chiffre d’affaires record en 2018, propulsé par la relance de la mine du lac Bloom par Minerai de fer Québec ainsi que par la mise en service du quai multiusager.

Le Port a présenté ses états financiers 2018 lors de sa 20e assemblée générale annuelle tenue le 7 mai à Sept-Îles.

Le Port a enregistré 16,1 millions de dollars de recettes en 2018, en hausse de plus de 80% par rapport à l’année précédente. Il éclipse ainsi son précédent record de 13,3 millions établi en 2012.

«On a eu quelques années de vaches maigres quand le prix du fer a chuté, mais depuis deux ans, on peut dire qu’on est rembarqué sur les rails pour la situation financière et pour générer des retombées», se réjouit le président du Port de Sept-Îles, Carol Soucy.

Tonnage en hausse

25,4 millions de tonnes de marchandises ont été chargées sur des navires, en hausse pour une troisième année consécutive depuis le creux de 2015. Le record date de 2012, avec 27,9 millions de tonnes de fer, d’aluminium et d’autres marchandises.

Pierre D. Gagnon, directeur général du Port de Sept-Îles, est d’avis que l’année marque un tournant majeur pour la corporation.

«Sans aucun doute, 2018 aura été l’année de la relance des activités grâce à la mise en service de l’infrastructure stratégique de classe mondiale qu’est le quai multiusager», affirme-t-il.

Il a également souligné le rôle central joué par la Société ferroviaire et portuaire de Pointe-Noire (SFPPN), qui pourrait selon lui devenir un pilier économique pour Sept-Îles et Port-Cartier.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de