Le Port de Sept-Îles donne 55 000 $ pour la popote roulante

Photo de Mathieu Morasse
Par Mathieu Morasse
Le Port de Sept-Îles donne 55 000 $ pour la popote roulante
Pierre D. Gagnon, PDG du Port de Sept-Îles, et Kathleen Côté, directrice générale du CAB Le Virage.

Le Port de Sept-Îles versera 55 000 $ sur deux ans au Centre d’action bénévole (CAB) Le Virage pour le fonctionnement de la «popote roulante».

La popote roulante est la principale activité du CAB Le Virage. Le service a été relancé le 15 octobre dernier, environ deux ans après la fin des services à l’ancien CAB.

La contribution annoncée lundi par le Port de Sept-Îles est la deuxième plus importante de son histoire.

«On a été sollicités par l’équipe du CAB Le Virage pour un partenariat afin d’assurer le service essentiel qu’est la popote roulante. On a été convaincu de l’opportunité qu’il y avait de jouer notre rôle dans notre communauté», affirme le PDG du Port de Sept-Îles, Pierre D. Gagnon.

Selon Pierre Côté, président du conseil d’administration du Port, ce don a été rendu possible par la reprise économique après quelques années de morosité et de moindres revenus.

Repas chauds

Le nombre de repas servis par la popote roulante est en augmentation graduelle depuis la réintroduction du service.

«On [sert présentement] 47 repas par jour. On a deux voitures disponibles, soit une voiture au centre-ville et une voiture en périphérie. On veut promouvoir nos services et faire en sorte que les gens plus vulnérables aient des repas de bonne qualité à bon prix», dévoile Kathleen Côté, directrice générale du CAB Le Virage.

La clientèle se compose entre autres de personnes âgées, en perte d’autonomie, en convalescence, avec des problèmes cognitifs ou avec des limitations physiques.

Les services du CAB Le Virage sont offerts par les deux employés de l’organisme ainsi que par une équipe de bénévoles.

«Toute l’équipe au Port, c’est avec empressement qu’on va donner du temps lorsqu’on va avoir un appel de Kathleen Côté», promet Pierre D. Gagnon.

Par ailleurs, le Centre d’action bénévole Le Virage offre un service de transport bénévole ainsi que le programme Pair. Ce dernier programme est un service d’appel téléphonique automatisé permettant de rappeler à une personne de prendre sa médication ou de s’assurer qu’elle va bien.

Partager cet article