Le poids? Sans commentaire! : mettre l’emphase sur l’être plutôt que le paraître

Photo de Éric Martin
Par Éric Martin
Le poids? Sans commentaire! : mettre l’emphase sur l’être plutôt que le paraître
À l’emploi d’Eki-Lib Santé Côte-Nord, Isabelle Roussy entend continuer à travailler fort pour prôner une saine image corporelle. La semaine Le poids? Sans commentaire? en est l’occasion parfaite.

Sous le thème Une photo vaut mille mots!, la 8e édition de la Semaine Le poids? Sans commentaire! se déroule du 25 au 29 novembre. Actif en matière de troubles du comportement alimentaire, Éki-Lib Santé Côte-Nord se joint à ce mouvement de sensibilisation en incitant les gens à discuter d’autres choses que le poids et l’apparence physique sur les médias sociaux.  

Initiée par Équilibre à l’échelle provinciale, cette semaine a pour objectif de prôner une image corporelle plus positive tout en se basant sur des fondements scientifiques. Cette approche rassembleuse vise le bien-être acquis en toute liberté par l’individu. Des valeurs partagées et défendues par Eki-Lib Santé Côte-Nord qui intervient auprès des personnes ou des proches aux prises avec des troubles du comportement alimentaire.

Un nouveau visage

À l’emploi de l’organisme depuis peu, Isabelle Roussy réitère l’importance de mettre de l’avant des modèles de beauté réalistes. « Il faut apprendre aux gens qu’ils n’ont pas nécessairement à avoir le corps parfait pour être heureux. Leur idéal est très souvent inatteignable. On doit aussi miser sur l’intérieur. Tout part de nos émotions. Notre bien-être en découle directement », soulève-t-elle.

Ce souci démesuré accordé par plusieurs enfants à leur apparence physique est souvent transmis par leurs parents qui ont, eux-mêmes, vécu de mauvaises expériences à cet égard. « La peur du rejet est très forte. Plus jeune, j’ai vécu beaucoup d’humiliation par rapport à mon poids et à mon apparence », confie-t-elle. « Les jeunes sont parfois méchants sans le vouloir. On vit malheureusement dans une société de compétition. »

De féroces préjugés

Les troubles du comportement alimentaires demeurent encore tabous.

« Les gens ne sont pas ouverts à venir chercher de l’aide. Ils en ont honte. Ça leur prend du courage pour demander de l’aide », constate-t-elle. « Cependant, ça ne peut qu’être bénéfique pour eux de faire le premier pas. Ils doivent cesser d’avoir peur d’être jugés. »

Pour arriver à s’en sortir, les personnes doivent faire un important travail sur soi. « Quand on puise dans ses blessures intérieures, on ne peut qu’aller mieux », indique Mme Roussy. « Avant tout, il faut que la personne soit prête à changer et qu’elle le fasse pour elle-même et non en fonction du regard que les autres portent sur elle. Elle est là la clé du succès. »

Eki-Lib Santé Côte-Nord partagera plusieurs capsules vidéo produites par Équilibre sur les médias sociaux au cours de la semaine Le poids? Sans commentaire! Son équipe peut être jointe par téléphone au 418 968-3960 ou par courriel à eki_lib@hotmail.com. Il est également possible d’obtenir plus d’information sur l’organisme via son site Internet www.eki-lib.com ou sa page Facebook « Eki-Lib Santé Côte-Nord ».

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Claudette chiasson Recent comment authors
  S'abonner  
Récent oldest most voted
Me notifier de
Claudette chiasson
Guest
Claudette chiasson

Bravo Isabelle je reconnaît la détermination que tu à et surtout ton cheminement que tu a su faire et à aidé les autres qui veulent bien prendre leur vie on mains et a les guidé dans leur propre cheminement encore bravo pour ton travail xxx