Le Hermel jette l’ancre à la Marina

Photo de Éditions Nordiques
Par Éditions Nordiques

Le Hermel de Mylène Paquette est maintenant exposé de façon permanente à la Marina du Port de Sept-Îles. Le nouvel emplacement a été inauguré vendredi, juste à temps pour l’arrivée des premiers croisiéristes de la saison.

Croisiéristes et touristes pourront désormais admirer l’embarcation et consulter une console interactive permettant d’en apprendre davantage sur la traversée de l’Atlantique à la rame par Mylène Paquette. Des travaux de réaménagements de 220 000$ ont été réalisés ces dernières semaines dans le cadre de la stratégie d’accueil des croisières internationales de Destination Sept-Îles Nakauinanu.

Le premier étage de la Marina accueille maintenant un point de service de Tourisme Sept-Îles et un kiosque d’interprétation de la baie de Sept-Îles. Des guides seront présents jusqu’à la fête du Travail pour animer les visites. En dehors de la période touristique, le Hermel sera aussi visité par des groupes scolaires. L’embarcation sera visible des passants empruntant la promenade du Vieux-Quai.

04h24v09_ExpoPermanente_Hermel_2
On voit ici Mario Sévigny, Chef d’escale de Destination Sept-Îles Nakauinanu, consulter la console interactive racontant le périple de Mylène Paquette. (Photo: Le Nord-Côtier)

 

«Cette enceinte (la marina) se veut un lieu rassembleur qui aura une vocation éducative», a affirmé le président directeur-général du Port de Sept-Îles, Pierre D. Gagnon, ajoutant que l’exposition permet de bonifier l’offre touristique.

«Le Hermel est un produit touristique international quand on considère la visibilité médiatique que le parcours de Mylène Paquette a pu avoir en 2013», a mentionné M. Gagnon.

«Le Hermel représente le monde maritime. Il a emprunté le quasi même trajet que la plupart des minéraliers qui transitent dans le port et sa courageuse capitaine est une force de la nature», a affirmé Manon Langlois, présidente de conseil d’administration de Destination Sept-Îles Nakauinanu.

L’embarcation devait originalement se trouver dans un bâtiment administratif du Port de Sept-Îles revampé. Ce projet est maintenant sur la glace en raison de la baisse dans le secteur minier. Le Port s’est tourné vers la Marina, qui lui appartient depuis 2000, tout comme les terrains de volley-ball situés à côté. Le Club nautique garde les locaux du sous-sol pour ses propres activités.

À l’automne 2013, Mylène Paquette a ramé à bord du Hermel entre la France et le Canada en un temps record de 129 jours.


Le Hermel est maintenant exposé à la Marina du Port de Sept-Îles. (Photo : Le Nord-Côtier)

Partager cet article