Le Festival du film de Sept-Îles adopte une nouvelle image

Photo de Éric Martin
Par Éric Martin
Le Festival du film de Sept-Îles adopte une nouvelle image
La vice-présidente de Ciné Sept, Émilie Lavoie et sa coordonnatrice, Andréanne Roy ont dévoilé avec fierté le nouveau logo du festival.

À l’approche de sa 30e édition, du 30 janvier au 9 février, le comité organisateur du Festival du film de Sept-Îles, dorénavant Ciné Sept, en profite pour dévoiler un nouveau logo qui se veut plus représentatif de l’éloignement et l’enracinement de ce rendez-vous du septième art.

Par la présence de conifères et un indicateur nordique, ce symbole graphique est davantage à l’image du territoire nord-côtier sur lequel il se déroule. Quant à elles, les variations dans la typographie illustrent la qualité et la diversité de l’offre cinématographique qui comporte des courts et des longs métrages en provenance d’un peu partout à travers le monde.

« On voulait apporter un renouveau. Ça donne le ton pour une nouvelle étape. On était dû. On ne projette plus en pellicule depuis des années », souligne la coordonnatrice de Ciné Sept, Andréanne Roy.

Certains détails

Cette année, 30 films seront projetés. À ce nombre s’ajoutent cinq documentaires présentés au Cégep de Sept-Îles. Pour le moment, uniquement trois films figurant à la programmation régulière du festival ont été dévoilés. Il s’agit de Parasite de Bong Joon-ho (Palme d’or à Cannes en 2019), Antigone de Sophie Dérapse (représentant du Canada dans la course aux Oscars) ainsi que Douleur et gloire de Pedro Almodovar.

Il est à noter que la programmation complète et le site Internet revampé du festival seront dévoilés lors d’un point de presse en janvier. Les passeports sont en vente à compter d’aujourd’hui.

Le comité organisateur est toujours à la recherche de bénévoles pour venir l’épauler et ainsi assurer le bon déroulement des activités. Repas, t-shirt et billets de courtoisie leur sont offerts. Pour manifester leur intérêt, ils n’ont qu’à se rendre au www.cine7.ca.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de