Le Festival des Hivernants attire des foules record

Photo de Mathieu Morasse
Par Mathieu Morasse
Le Festival des Hivernants attire des foules record
Le chapiteau était plein à craquer samedi pour la prestation de Scott Pien Picard.

La quatrième édition du Festival des Hivernants a attiré environ 3000 personnes au Vieux-Poste de Sept-Îles grâce à une météo exceptionnelle et au nouveau chapiteau chauffé.

Les organisateurs de l’événement avaient le sourire facile dimanche, et pour cause. Leur objectif de 2 500 visiteurs a été dépassé avec brio.

Des visiteurs de tous les genres et de tous les âges se sont mélangés et succédés lors des trois soirs de spectacles. Plus de 800 personnes ont notamment foulé le site samedi soir.

«C’est le but du festival, d’avoir une clientèle intergénérationnelle et interculturelle», expose Alexandra Power, agente de communication et de marketing pour Tourisme Sept-Îles.

La tempête de neige et de poudrerie qui a frappé Sept-Îles les trois jours précédents le festival a cependant empêché le chapiteau chauffé d’être prêt jeudi soir.

«On a dû faire l’ouverture du festival dans le poste de traite plutôt que dans le chapiteau. C’était plein, mais les gens étaient contents quand même. Vendredi, tout était revenu à la normale», explique Pascale Poney, coordonnatrice du Festival des Hivernants.

Un deuxième point de vente des bières de microbrasseries a été ajouté cette année. Le service s’est ainsi fait de façon plus fluide que l’an dernier.

Le fort achalandage a toutefois surpris les commerçants présents sur place. Le Marché Napoléon a vendu tout son méchoui samedi, tandis que Click Café a manqué de tout samedi soir et de lait dimanche.

Journées familiales

Les familles ont été nombreuses à visiter le site samedi et dimanche après-midi. Uniquement dimanche, près de 700 enfants et parents sont venus jouer dehors et déguster de la tire d’érable sur neige.

«C’est presque autant qu’un soir de spectacle. On est vraiment contents», se réjouit Pascale Poney, coordonnatrice du Festival.

Une famille fait griller des guimauves. (Photo : Le Nord-Côtier)

La patinoire du Gardien (la nouvelle patinoire du Vieux-Poste) a aidé à attirer plusieurs familles. Cela a compensé pour l’absence de la grande glissade, qui a fait les frais de la tempête.

Semaine des restaurateurs

Nouveauté cette année, une semaine de repas thématiques a été organisée en collaboration avec la microbrasserie St-Pancrace et quatre restaurateurs de Sept-Îles. Les restaurants devaient offrir des mets pour accompagner La Traite, la bière officielle du Festival des Hivernants.

La Microbrasserie La Compagnie a manqué de Traite après trois jours. Le Pub St-Marc a écoulé 27 kilos de bœuf braisé à la Traite, et Chez Sophie a vendu des dizaines de burgers à la Traite. La Traite a aussi coulé à flots au Edgar Café Bar.

«Ça a été complètement débile. Nos attentes ont été dépassées», lance Alexandra Power.

Partager cet article