Le Festi-GrÎles de la Côte-Nord servi sur un plateau d’argent!

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
Le Festi-GrÎles de la Côte-Nord servi sur un plateau d’argent!
L’organisation du Festi-GrÎles de la Côte-Nord, Hugo Rossignol, Jonathan Bédard, François Boudreau, Myriam Landry Martel et Isabelle Ross, accompagné sur la photo du vice-chef d’ITUM, Antoine Grégoire (deuxième à partir de la gauche) et de Stéphane Vollant (cinquième à partir de la gauche) du volet projet politiques, ainsi que de David Bernier (avant-dernier), superviseur à la Ville de Sept-Îles. (Absents sur la photo pour le Festi-GrÎles : Daniel Poitras et Sophie Vaudrin)

Le Festi-GrÎles de la Côte-Nord fera sentir sa présence et ses odeurs sur un tout autre site en 2021 et aussi à un autre moment de l’été. L’événement s’imprégnera d’ailleurs de la culture autochtone.  

Pour son rendez-vous festif du BBQ pour 2021, l’organisation du Festi-GrÎles s’est fait présenter le site culturel Innu de Uashat sur un plateau d’argent par le vice-chef d’ITUM, Antoine Grégoire. La Ville de Sept-Îles et ITUM s’associeront à l’événement qui se tiendra du 12 au 14 août prochain.

« On a devancé le festival pour profiter d’une plus belle température », a mentionné le président du Festi-GrÎles de la Côte-Nord, Hugo Rossignol. Le changement de site, non loin du Vieux-Poste, s’imposait puisque la période adonnait moins.

L’organisation a une entente de trois ans avec ITUM. « C’est le début d’une longue aventure et on espère pour encore plus longtemps », a renchéri M. Rossignol.

« On va faire vivre le site », a mentionné M. Grégoire, heureux que les deux communautés s’unissent pour l’événement. « On est voisin, mais on ne se connaît pas. Il faut s’ouvrir. Ce sera un bel échange culturel », a-t-il renchéri.

Tous en sortiront gagnant dans ce partenariat entre l’événement de BBQ et l’implication de la Ville de Sept-Îles et d’ITUM.

« Ça fera une belle symbiose. On a une vision commune de partenariat entre les deux communautés pour le développement du Festi-GrÎles et du site. La bouffe et la musique, ça rassemble tout le monde »,  a exprimé Isabelle Ross, membre du conseil d’administration du Festi-GrÎles.

Un site de choix  

Le comité organisateur pourra profiter de plus d’espace sur le site culturel Innu de Uashat et d’installations propices à l’événement, notamment un fumoir, des tipis et un gazebo.

« Les installations seront trippantes. On sera bien organisé. On triplera, même quadruplera la capacité s’il n’y a pas la COVID. Ça sera plus rassembleur. Il y aura du monde à Uashat. Les gens pourront découvrir ou redécouvrir le site culturel Innu de Uashat (l’ancienne marina) », a laissé savoir M. Rossignol, qui se réjouit du fait que les fumeurs (de nourriture) seront au rendez-vous.

Concours de BBQ, musique, fumage de viande, présences de microbrasseurs de la Côte-Nord animeront le site du 12 au 14 août 2021. L’organisation travaille également pour la venue de foodtruck. Seul secret au menu pour le moment, l’identité du porte-parole pour la 2e édition du Festi-GrÎles et certainement d’autres surprises.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Alain
Alain
1 mois

Bravo Hugo. Chantes-tu encore? Toi le fils d’un rossignol qui nous éveillait au Collège le matin.