Le famille Gougeon offre un repas entre amis pour les gens seuls

Le famille Gougeon offre un repas entre amis pour les gens seuls

Francine Vigneault, Guylène Gougeon et Jean-Guy Gougeon.

Crédit photo : Le Nord-Côtier

Plusieurs personnes ou couples d’aînés sont seuls à Noël. Mais ce 25 décembre, ils se réuniront pour la 25e édition du traditionnel souper Noël en toute amitié.

Noël en toute amitié est une histoire d’amitié, de famille, d’amour et de charité qui s’inscrit dans le véritable esprit des Fêtes.

À Noël, les personnes de 55 ans et plus sont invitées au sous-sol de l’église St-Joseph dès 16h30. Le souper sera suivi d’une soirée dansante. Un cadeau sera remis à chacun des convives.

«Ça brise l’isolement durant le temps des Fêtes. Ça les aide à se rappeler qu’il y a des gens qui tiennent à eux malgré tout», explique Guylène Gougeon, organisatrice de l’événement.

La soirée est gratuite et s’adresse aux gens de tous les milieux. Ceux qui le souhaitent peuvent offrir une contribution volontaire.

Un service de transport est offert à ceux qui ne peuvent se déplacer par leurs propres moyens. Plusieurs bénévoles sont sur place pour aider aux divers besoins au cours de la soirée.

Unique au Québec

Mme Murielle Tremblay a créé Noël en toute amitié il y a 25 ans. Francine Vigneault a pris le relai voilà environ 12 ans, avant de passer le flambeau à sa fille Guylène Gougeon voilà deux ans.

«Murielle travaillait au CLSC. Elle a vu que des gens étaient seuls à Noël et elle trouvait ça triste», relate Francine Vigneault à propos de la fondatrice.

Selon la famille, un s’agirait du seul repas du genre offert la journée même de Noël.

«Partout au Québec, ils font des choses. Mais le 25 décembre, à ma connaissance, c’est le seul qui existe», affirme Guylène Gougeon.

D’une trentaine de convives à ses débuts, Francine Vigneault et son époux Jean-Guy Gougeon ont fait passer ce nombre à environ 250.

«Murielle avait un rayonnement social. Francine et moi on avait plus large», explique Jean-Guy Gougeon, ancien directeur de l’information au défunt journal Le Nord-Est.

Noël en famille

Guylène Gougeon s’est impliquée progressivement au fil des ans avant de prendre la tête de l’événement voilà deux ans.

«De voir l’étincelle dans les yeux des gens qui viennent me remercier de mettre un petit bonheur comme ça dans leur vie, on en oublie complètement la fatigue et on recommence l’année d’après», confie-t-elle.

Elle est assistée de ses parents, de ses frères et sœur Pascal, Stéphane et Karine Gougeon ainsi que de son conjoint Gabriel Martin.

Plusieurs de leurs enfants respectifs aident lors de la soirée. C’est d’ailleurs eux qui remettent les cadeaux aux aînés.

«Par la force des choses, si on voulait voir notre mère à Noël, on a tous suivi», dit Guylène Gougeon.

«Elle est bonne et je suis fière», lance Francine Vigneault à propos de sa fille.

De nombreux bénévoles, dont la famille Després-Jones, aident à l’événement année après année.

Fidèle traiteur

Le repas, un chaleureux bœuf bourguignon, sera encore une fois préparé par le service de traiteur Le Fin Gourmet.

«Tahar [alias Ben] et Naziha sont avec nous depuis les 25 dernières années. Depuis le tout début, c’est eux qui font le repas. C’est vraiment des gens de cœur à 250 %», louange Guylène Gougeon.