Le Drakkar stoppe finalement sa série noire

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Le Drakkar stoppe finalement sa série noire
Les joueurs du Drakkar ont finalement mis un terme à leur série noire de huit revers d’affilée, mercredi soir, quand ils ont signé un gain serré de 3-2, en prolongation, sur les Voltigeurs de Drummondville. Photo Mario Dechamplain

Rien n’a été facile, mais le Drakkar a finalement stoppé sa série noire, mercredi soir, quand il a signé une victoire dramatique de 3-2, en prolongation, sur les Voltigeurs de Drummondville devant 1 315 amateurs présents au centre Henry-Leonard.

Ce premier triomphe depuis le 11 janvier a, du même coup, permis aux vikings du navire de mettre un terme à cette séquence pénible de huit revers consécutifs.

Ce 20e triomphe de la campagne, le 700e dans l’histoire du club en saison régulière, n’a pas été de tout repos pour les membres de l’équipage, qui ont encore connu des hauts et des bas avant de parvenir à se faufiler lors de la période de surtemps.

Le vétéran défenseur Keenan MacIsaac ne pouvait choisir un meilleur moment pour inscrire son premier filet de la campagne quand il a tranché le débat à la quatrième minute de la quatrième période.

Fin de troisième

Les locaux ont eu le mérite de tenir le coup alors qu’ils ont écopé d’une punition en toute fin de troisième période et sont parvenus à écouler les deux minutes complètes sans permettre à l’ennemi d’en profiter.

Avec une égalité de 1-1 après 40 minutes de jeu, le Drakkar a donné le tempo au troisième tiers avec beaucoup plus d’intensité et ont même dominé 13-4 au chapitre des tirs au but.

Les efforts ont rapporté quand le vétéran Charles-Antoine Giguère a donné les devants aux siens grâce à un tir parfait dans la partie supérieure, qui n’a donné aucune chance au gardien de but Anthony Morrone.

Les visiteurs n’ont toutefois pas baissé les bras pour autant. Profitant d’une mauvaise couverture en défensive, ils ont vite riposté, deux minutes plus tard, grâce à l’attaquant William Dufour.

Pas satisfait

« La première période a vraiment été mauvaise et les joueurs n’ont pas exécuté les éléments que nous avons travaillés à l’entraînement. Il y a eu des meilleurs moments, surtout en fin de rencontre. Les gars ont plus joué dans notre structure et le désavantage numérique a fait le travail », a reconnu le pilote Jon Goyens.

Malgré les deux points au classement, l’entraîneur-chef n’était pas trop comblé. « C’est sûr que la pression de perdre huit matchs de suite va tomber, mais il n’y a vraiment pas de quoi être satisfait et confortable », a lancé le dirigeant, qui s’attend à des standards beaucoup plus élevés de la part de ses protégés.

En vitesse

Xavier Fortin, avec son premier but en 16 matchs dans l’uniforme du Drakkar, a complété le pointage pour les gagnants…Le défenseur Jacob Dion a réussi l’autre filet des perdants face au gardien Lucas Fitzpatrick, encore une fois brillant devant la cage des Baie-Comois…Le Drakkar jouera son prochain match, vendredi, alors qu’il rendra visite aux Saguenéens de Chicoutimi.

 

 

 

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de