Le Drakkar s’incline en prolongation contre les Remparts

Photo de Julien-Pierre Desmeules-Paré
Par Julien-Pierre Desmeules-Paré
Le Drakkar s’incline en prolongation contre les Remparts
Le Drakkar n'a pas réussi à freiner sa séquence de défaites contre les Remparts de Québec. (Photo : Alexandre Régimbald (LHJMQ))

La prolongation a été nécessaire pour départager un vainqueur lors du premier affrontement du Drakkar de Baie-Comeau dans la bulle du Centre Vidéotron. C’est finalement les Remparts qui auront eu le dessus 3-2 grâce au filet gagnant de Xavier Filion à 0 : 51 de la période de prolongation. Les Remparts de Québec poursuivent donc leur séquence de victoire contre le Drakkar avec une quatrième victoire en autant de rencontres.

Les hommes de Patrick Roy ont ouvert la marque à 4 : 02 en première période grâce au but de Cole Cormier, son troisième but cette saison, avec l’aide de Viljami Marjala et d’Alex Falardeau. Cormier continue sa belle séquence qu’il avait entamée lors du match du 7 février, encore une fois contre Baie-Comeau. Le Drakkar a quant à lui été limité à quatre tires sur le gardien William Rousseau contre huit pour les Remparts.

« Certains joueurs manquent de confiance en début de rencontres, et en regagnent plus le match avance », explique Jean-François Grégoire.

Les hommes de Jean-François Grégoire se sont inscrits au pointage grâce au premier but dans la LHJMQ du défenseur Émile Chouinard à 16 : 29 du deuxième engagement. Andrew Belchamber et Marc-Antoine Mercier se méritent chacun une passe sur la séquence.

Les pénalités ont été nombreuses lors de ce deuxième tiers. Un totale de cinq punitions ont été décernés, dont deux à Cole Cormier et deux à Brandon Frattaroli. Les Remparts ont décoché 18 tirs sur Lucas Fitzpatrick qui n’a pas bronché.

Le Drakkar a pris les devants en troisième période grâce à Nathaël Roy, son sixième de la saison, assisté de Brandon Frattaroli et de Xavier Fortin. L’indiscipline aura coûté cher aux joueurs des Remparts lors du 3e tiers. Un total de cinq pénalités leur ont été distribuées.

La troupe de Jean-François Grégoire s’envolait vers la victoire lorsque Thomas Caron a créé l’égalité à 19 : 33 alors que les Remparts étaient en situation de six contre quatre.

« On aurait pu dégager en six contre quatre, on aurait pu finir avec un but désert. Les détails ont fait la différence », précise l’entraîneur du Drakkar.

La rencontre s’est alors terminée en temps supplémentaire avec le but de Xavier Filion à 0 : 51 de la période de prolongation.

Notons que le cerbère du Drakkar a fait bonne figure en arrêtant 29 des 32 tirs reçues contre lui.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires