Le Drakkar pique du nez à Rimouski

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Le Drakkar pique du nez à Rimouski
Le Russe Dmitry Zavgorodniy en a fait voir de toutes les couleurs au Drakkar avec une soirée de trois buts et trois passes. Photo courtoisie

Le Drakkar a goûté à la médecine de l’Océanic de Rimouski, mercredi soir, quand il a essuyé un cuisant revers de 9-2 devant 2 873 amateurs présents au Colisée Financière Sun Life.

Inspirés en attaque par le Russe Dmitry Zavgorodniy, auteur de trois buts et trois passes, les Rimoukois en ont fait voir de toutes les couleurs à leurs visiteurs de l’autre rive du fleuve St-Laurent.

Malgré un très bon début de rencontre avec 15 tirs contre 7 en première période, les vikings du navire ont été incapables d’acheter un but et sont rentrés au vestiaire avec un recul de 1-0.

Les Baie-Comois sont parvenus à créer l’égalité à un partout par l’entremise de Julien Létourneau, mais les festivités se sont arrêtées là pour la troupe de Jon Goyens, qui a ensuite connu une soirée de misère.

En plein contrôle

En plein contrôle du match, les chandails bleus étaient partout sur la patinoire et ont explosé avec des poussées de trois buts au deuxième tiers et de cinq autres lors du troisième engagement.

Auteurs de deux filets en quatre jeux de puissance, les vainqueurs ont été opportunistes et ont profité de la moindre occasion pour faire payer le prix à l’ennemi.

Le premier trio de l’Océanic formé par Cédric Paré (2b-3p), Alexis Lafrenière (1b-3p) et Zavgorodniy a de nouveau sonné la charge et a terminé le match avec un total de 15 points.

« Les joueurs ont bien commencé la partie sans être capables de marquer. Par la suite, nos punitions et nos revirements ont fait mal. Leur quatrième but sur un lancer de punition en fin de deuxième période a été un autre fait marquant », a constaté le pilote Jon Goyens.

L’entraîneur-chef était évidemment déçu de l’effort global de ses hommes. « Tirer ce l’arrière 4-1 après 40 minutes, cela peut arriver, mais de voir les mêmes erreurs mentales se répéter en troisième période, ce n’est vraiment pas ce qu’on voulait voir ce soir », a déploré le dirigeant.

En vitesse

Zachary Bolduc, Nathan Ouellet et Jeffrey Durocher ont complété le pointage dans ce festival offensif face aux gardiens de but Dakota Lund-Cornish (six buts accordés) et Antoine Lyonnais (victime de trois buts)…Nathan Légaré a réussi l’autre filet du Drakkar contre le gardien Colton Ellis solide avec 31 arrêts…Toujours incommodé par une blessure mineure, le gardien Lucas Fitzpatrick a raté un troisième match de suite dans le camp du Drakkar, qui jouera à Chicoutimi vendredi soir.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de