Le déversement des eaux usées à Moisie cessera cet automne

Photo de Mathieu Morasse
Par Mathieu Morasse
Le déversement des eaux usées à Moisie cessera cet automne
(Photo : Facebook - Vanessa Chicoine Vibert)

La Ville de Sept-Îles est parvenu à une entente avec le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) afin de pouvoir mettre fin dès cet automne au déversement des eaux usées au domaine Lévesque, à Moisie.

La Ville a présenté le projet et adopté une série de résolutions à cet effet lors de la séance du conseil municipal du lundi 12 août.

Le MELCC a accepté que la Ville scinde les travaux en deux phases afin de mettre fin rapidement à l’écoulement sur la plage. La solution initialement exigée aurait repoussé les travaux à 2020.

La phase 1, qui sera faite au plus tard d’ici le 31 décembre 2019, consistera à passer un tuyau dans la mer jusqu’au diffuseur situé à 400 mètres de la rive. Le tuyau présentement en place a été perforé à quatre endroits en octobre 2018 sous l’effet des courants et des marées.

«Ça va faire l’objet d’une autre demande de certificat d’autorisation et ça va être beaucoup plus simple et beaucoup plus rapide», a affirmé le directeur général de la Ville de Sept-Îles, Patrick Gwilliam.

La seconde phase consistera à enrocher le diffuseur en 2020 pour le sécuriser. L’ensemble des travaux offre une solution permanente à la problématique actuelle.

Expropriation pour des étangs aérés

La Ville et le conseil de bande de Uashat mak Mani-Utenam veulent également construire deux étangs aérés pour traiter les eaux usées de Moisie et Maliotenam. Ces étangs remplaceront le dégrilleur actuellement utilisé.

À cette fin, le conseil municipal a adopté une résolution ce 12 août pour autoriser l’expropriation de deux terrains privés.

Les étangs aérés doivent être aménagés avant le 31 décembre 2020. La Ville a toutefois indiqué que ce délai pourrait être dépassé vu que les travaux doivent durer 18 mois et ne sont pas encore entamés.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de