Le Comité des transports convoque Randy Jones

Photo de Mathieu Morasse
Par Mathieu Morasse
Le Comité des transports convoque Randy Jones
Randy Jones (5e à partir de la droite) faisait partie de la délégation de la Côte-Nord qui s’est déplacée à Ottawa le 26 novembre 2018 pour demander au fédéral de s’impliquer dans le prolongement de la route 138 jusqu’à Blanc-Sablon. (Photo : courtoisie )

Randy Jones a témoigné le 14 mai devant le Comité permanent des transports, de l’infrastructure et des collectivités. Le comité fédéral se penchait sur la question de l’achèvement de la route transcanadienne dans l’est du pays.

Ces travaux font suite à la mission tenue à Ottawa en novembre dernier par une délégation d’élus et d’acteurs du milieu économique de la Côte-Nord pour demander l’aide du gouvernement fédéral afin de compléter la route 138 en Basse-Côte-Nord.

En plus de son témoignage livré par conférence téléphonique, Randy Jones a déposé un mémoire de neuf pages assorti de plusieurs documents.

«J’ai essayé de leur expliquer un peu la réalité de ce qu’on vit ici tous les jours», rapporte le maire de Gros-Mécatina et préfet de la MRC du Golfe-du-Saint-Laurent.

Des représentants de Terre-Neuve ont également témoigné. Randy Jones souligne d’ailleurs la force de l’union des élus de la Côte-Nord, du Labrador et de Terre-Neuve pour l’achèvement de la route 138.

Au final, il est persuadé que l’exercice a permis d’ouvrir les yeux des députés fédéraux siégeant sur le comité à propos des problèmes de transport subis par leurs régions respectives.

La députée de Manicouagan, Marilène Gill, a également pris part à cette séance du comité pour faire valoir les nombreux impacts positifs pour les populations concernées.

«Ce projet est essentiel, puisqu’il en va à la fois de leur survie même et de leur développement. C’est un incontournable», a défendu la députée.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de