Le CISSS de la Côte-Nord doit s’adapter à cause du bris d’aqueduc à Sept-Îles

Photo de Vincent Rioux-Berrouard - Initiative de journalisme local
Par Vincent Rioux-Berrouard - Initiative de journalisme local
Le CISSS de la Côte-Nord doit s’adapter à cause du bris d’aqueduc à Sept-Îles

Le bris d’aqueduc survenu le vendredi 24 juillet à Sept-Îles cause bien des ennuis au CISSS de la Côte-Nord. Voilà pourquoi une cellule de crise a été mise en place afin d’assurer le maintien des services à la population, notamment pour les usagers en hémodialyse et les personnes devant subir une chirurgie.

Les services d’hémodialyse ne pouvant pas être offerts de façon sécuritaire, une quinzaine d’usagers ont été transférés, par avion nolisé, au CHU de Québec. Ce sont une trentaine de personnes incluant des accompagnateurs et du personnel infirmier, qui se sont rendus à Québec samedi et dimanche. Ces personnes pourront revenir à Sept-Îles dès que la situation se sera résorbée.

De l’eau embouteillée a été rendue disponible à l’hôpital, le CHSLD et le centre de réadaptation pour les jeunes en difficulté d’adaptation. Des suivis ont aussi été effectués auprès des personnes qui reçoivent du soutien à domicile.

La stérilisation du matériel médical sera transférée à Baie-Comeau. Par voie de communiqué, le CISSS de la Côte-Nord indique que des changements dans la planification des chirurgies pourraient avoir lieu, mais aucune annulation n’est prévue.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de