Le Café-Théâtre Graffiti peu touché par la pause

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
Le Café-Théâtre Graffiti peu touché par la pause

Les Nord-Côtiers pourront se divertir à nouveau dès le 26 février avec la réouverture des salles de spectacle. Leur joie devra toutefois transparaitre d’une autre façon lorsqu’ils assisteront à un spectacle d’humour, de musique, une pièce de théâtre ou toute autre représentation. Le port du masque de procédure, le masque bleu, sera obligatoire tout au long de leur présence dans les murs. Et il n’y aura pas d’entracte et les spectacles sont prévus pour débuter plus tôt en raison du couvre-feu, soit à 19h.

Le Café-Théâtre Graffiti de Port-Cartier n’a pas trop souffert de la pandémie, du moins depuis la première réouverture en juillet. Un seul spectacle touché et il s’agit de celui de Michel Pagliaro, déplacé du 13 février au 20 mars.

Le directeur de ce lieu de diffusion, Yves Desrosiers, se dit heureux de la reprise des spectacles dès le 26 février.
«Je suis très content. On a été peu affecté. Seul inconvénient vécu, le déplacement du spectacle de Pagliaro et l’aspect du festival du film (report à une date indéterminée pour le moment)».

Les fidèles du Graffiti pourront donc renouer avec leur salle aussi tôt que la date de reprise annoncée par le gouvernement, le 26 février, alors que l’humoriste Rosalie Vaillancourt lancera sa tournée 2021 sur la Côte-Nord. Ce spectacle, présenté à 19h au lieu de 19h30, affiche cependant complet. Dans le contexte des mesures sanitaires, le Graffiti est limité entre 65 et 75 personnes par spectacle.

Pour la billetterie, il est maintenant possible de procéder en ligne pour les spectacles à la programmation du Graffiti.

C’est l’humoriste Rosalie Vaillancourt qui occupera les planches du Café-Théâtre Graffiti de Port-Cartier et de la Salle Jean-Marc Dion de Sept-Îles pour le retour en salle, soit les 26 et 27 février. Photo : Joey Desjardins
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires