Laurence Petitpas partage son univers

Photo de Vincent Rioux-Berrouard - Initiative de journalisme local
Par Vincent Rioux-Berrouard - Initiative de journalisme local
Laurence Petitpas partage son univers
Crédit photo : Courtoisie

L’artiste multidisciplinaire Laurence Petitpas a récemment terminé une résidence à l’école Camille Marcoux de Sept-Îles. Une expérience enrichissante qui a eu lieu dans des circonstances uniques.

C’est dans le cadre du programme Une école accueille une artiste que Laurence Petitpas devait initialement effectuer une résidence de 12 semaines entre janvier et avril à l’école primaire Camille-Marcoux. Par contre, en raison de la COVID-19, le projet a dû prendre une pause.

Diverses activités avec les jeunes

Cependant, cet arrêt n’a pas empêché l’artiste de trouver des solutions pour que son projet artistique aille de l’avant. Au cours de sa résidence, l’artiste a effectué diverses activités avec les jeunes. Tout d’abord, elle a présenté certaines de ses œuvres aux jeunes.

« Avoir des artistes dans les écoles permet aux élèves d’avoir accès au processus créatif et de voir la démarche de l’artiste», affirme Laurence Petitpas.

Par la suite, elle a introduit la thématique de sa démarche qui est l’eau, donc elle a présenté des vidéos portant sur le sujet. Puis, les jeunes ont fabriqué des marionnettes surréalistes en papier. Les élèves ont aussi eu l’occasion de faire du dessin d’observation avec des objets liés à l’eau.

Les élèves de l’école Camille-Marcoux ont pu exprimer leurs talents artistiques avec les activités que Laurence Petitpas leur a proposées. Courtoisie

Spectacle

Bien que sa résidence devait se terminer en avril, Laurence a décidé d’offrir une performance le 18 juin devant les élèves, et des parents qui étaient aussi invités. Il s’agissait d’une façon de boucler la boucle comme l’affirme l’artiste multidisciplinaire.

C’est sous le thème Le Soleil au fond de l’eau que les enfants ont été conviés dans la cour d’école. Les modules de jeux avaient été décorés avec des objets faisant référence à l’eau. Les jeunes ont pu assister à une performance comprenant notamment danse et musique. « L’idée avec le spectacle Le Soleil au fond de l’eau était de submerger la cour d’école à travers les eaux pour amener les jeunes en voyage au fond des mers», explique Laurence Petitpas.

D’ailleurs, les modules de jeux présents dans la cour d’école ont été décorés pour l’occasion, notamment avec des algues, pour venir appuyer la thématique du spectacle. Cette performance était aussi une façon de remercier les jeunes pour leur participation.

Les modules de jeux ont été décorés pour le spectacle de Laurence Petitpas

Une expérience inoubliable

Laurence affirme que travailler avec les jeunes est une expérience stimulante pour la création artistique.  « J’ai trouvé cela extraordinaire. C’était ma première expérience du genre et j’espère avoir l’occasion de répéter cela.»

L’artiste souligne aussi que sa résidence a été plaisante en raison de la curiosité des élèves et de leurs soifs de découvrir son univers.
Laurence Petitpas espère que les jeunes de l’école Camille-Mailloux retiendront de son passage l’idée que l’on peut réaliser tous ses projets même s’ils sont parfois un peu fous.

L’artiste

« Artiste pluridisciplinaire, Laurence Petitpas est avant tout marionnettiste et musicienne. La marionnette comme port d’attache lui offre un précieux lieu de convergence entre les langages visuel, scénique et sonore qui sont pour elle indissociables. Originaire de Sept-Îles et basée dans la ville de Québec depuis 2000, elle saisit chaque occasion pour traverser des paysages et s’enrichir des rencontres en cours de route», précise l’association québécoises des marionnettistes sur son site Internet.

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Cristine Recent comment authors
  S'abonner  
Récent oldest most voted
Me notifier de
Cristine
Guest
Cristine

Magnifique…Laurence et Divin…!!!