La Ville de Sept-Îles favorable au projet de parc canin

Photo de Éditions Nordiques
Par Éditions Nordiques
La Ville de Sept-Îles favorable au projet de parc canin
Plus de 2000 personnes appuient l’aménagement d’un parc canin.

Mené par le Club des copains de l’Ami Chien depuis 2012, le projet d’aménagement d’un parc canin à Sept-Îles sera dorénavant porté par un comité formé de citoyens qui relèvera directement de la municipalité. Un dossier qui a été attribué à la conseillère municipale de Jacques-Cartier, Charlotte Audet.

La conseillère Audet souligne que la décision de mettre en place un comité pour faire cheminer plus rapidement le dossier n’est pas en lien avec la circulation récente d’une pétition qui a reçu plus de 2 000 signatures, en date du 11 mars.  «C’est un dossier que j’avais dans mes tiroirs. On savait au conseil de ville que l’intérêt est là. J’ai proposé de le prendre en charge, au même titre qu’on l’a fait pour le Jardin communautaire Ruisseau Bois-Joli. On s’engage à être là pour les appuyer», indique-t-elle.

Une collaboration est entretenue avec le comité qui a mené jusqu’à maintenant le projet. Certains de ses membres seront appelés à siéger sur cette nouvelle entité. «On ne veut pas tout reprendre à zéro. On veut repartir là où on est rendu dans ce dossier, insiste-t-elle. On travaillera également de concert avec la SPCA. Leur projet de nouvel emplacement comportait également l’aménagement d’un parc canin. L’idée étant ici de mettre toutes ses forces en commun.»

Une décision que le comportementaliste canin, Stefan Marchand accueille avec beaucoup d’optimisme. «Pour nous, c’est une victoire. On n’a plus à faire preuve de la pertinence de ce projet. De plus, on a sollicité notre collaboration sur ce projet. On entend utiliser notre expertise. On sait maintenant que la municipalité veut aller de l’avant. D’une réelle ouverture, on passe maintenant à l’action. On a compris qu’on représente ici les intérêts de plusieurs citoyens. On ne peut en demander plus», lance-t-il.

Partager cet article