La survie de la station Gallix assurée

Le conseil de la MRC de Sept-Rivières a décidé d’octroyer une somme d’argent plus élevée que par les années passées à la station récréotouristique de Gallix pour le maintien des activités. Les conseils de ville de Sept-Îles et de Port-Cartier, ainsi que le comité de la station doivent à parapher une entente de principe d’une durée de trois ans.

L’annonce sera médiatisée à la fin juillet ou au mois d’août, a expliqué le préfet de la MRC et maire de Sept-Îles, Serge Lévesque. Le montant et les détails de l’entente seront dévoilés à ce moment-là. La somme octroyée par la MRC au cours des dernières années était de 280 000$. Le déficit inscrit aux états financiers du 30 juin 2012, par l’ancien conseil d’administration de la station, atteignait 90 000$.

Rappelons que Pur FM a appris le 23 mai que la MRC de Sept-Rivières acceptait de combler le déficit des années 2010 et 2011 en versant un montant de 90 000$ à la station. Concernant le maintien des activités à Gallix, Sept-Îles débourserait 400 000$ alors que Port-Cartier pourrait accorder 100 000$.

Le CA satisfait
La présidente du nouveau conseil d’administration de la station, Charlotte Audet est très fière de cette entente et de la confiance accordée au nouveau conseil d’administration. Elle demande maintenant l’implication financière du public et des entreprises afin de rentabiliser la station. «Maintenant que les villes ont contribué, c’est au tour des gens de faire leur part», a insisté Mme Audet.

Par ailleurs, la MRC de Sept-Rivières octroie une subvention maximale de 75 000$ sur présentation de pièces justificatives à la station. Cette somme servira à remplacer une pièce essentielle du télésiège. Elle permettra aussi l’acquisition d’une dameuse.

La facture sera répartie sur une quote-part entre les deux villes de Sept-Îles et Port-Cartier, dans une proportion respective de 80% et de 20%.

Texte: Dominique Séguin