La radio CILE modernisera ses équipements

Photo de Mathieu Morasse
Par Mathieu Morasse
La radio CILE modernisera ses équipements
L'animateur Tristan Brunet-Dupont à la console de la station pour son émission quotidienne du retour «L'Heure Sans Pointe». (Photo : Radio CILE Havre-Saint-Pierre)

La radio communautaire CILE Havre-Saint-Pierre a reçu deux subventions totalisant 54 000 $ afin de moderniser ses équipements électroniques et informatiques.

Le coût total du projet est estimé à 75 000 $. Une somme de 20 000 $ provient du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR), tandis que le ministère de la Culture et des Communications a alloué une subvention de 34 000 $.

« On va pouvoir changer l’équipement de nos studios. On a de l’équipement là-dedans qui date de voilà 20, 25 ans et un vieil ordinateur qui fonctionne encore sur Windows XP », illustre Patrick Cadieux, directeur général de Radio et télévision communautaire (RTC) Havre-Saint-Pierre, qui exploite la radio CILE.

L’organisme sans but lucratif pourra ainsi changer la console du studio, les micros, les écouteurs et le système de diffusion. Elle se dotera également d’un nouvel émetteur de secours pour la tour de diffusion afin de remplacer celui qui a rendu l’âme voilà déjà quelques années.

Le nouveau système informatique aidera entre autres les animateurs à transférer les entrevues réalisées en studio vers le site web et à mettre leurs nouvelles en baladodiffusion.

Un média local essentiel

Patrick Cadieux profite de l’occasion pour souligner l’importance d’une radio régionale et locale comme CILE dans l’écosystème de l’information. La station embauche un journaliste à temps plein et un à temps partiel pour produire le bulletin de nouvelles.

« S’il n’y a pas de mort ou quoi que ce soit, ça ne sort jamais et personne ne va n’en parler ailleurs. Si on n’est pas là, les gens n’auront pas de nouvelles sur les réunions, pas d’information sur rien », signale-t-il.

Comme tous les médias, CILE Havre-Saint-Pierre est cependant affectée par la diminution des revenus publicitaires face à la concurrence des géants du web comme Google et Facebook.

« On s’organise bien, car on réussit quand même à aller chercher des revenus au niveau de la publicité locale ». La publicité fonctionne bien ces temps-ci à Sept-Îles», se réjouit le directeur général.

Ouvert aux bénévoles

Puisqu’il s’agit d’une radio communautaire, CILE a le mandat de faire jouer diverses catégories de musique et d’offrir le micro à tout bénévole qui souhaite faire une émission musicale ou parlée.

« Par exemple, si quelqu’un du Havre veut faire une émission de rap, les ondes sont ouvertes et on doit s’organiser le plus possible pour qu’il puisse faire son émission. »

Les intéressés peuvent appeler Patrick Cadieux ou aller le rencontrer directement à la station. Les émissions peuvent se faire en direct ou être préenregistrées.

Radio CILE émet sur la fréquence 95,1 FM à Havre-Saint-Pierre et 97,1 FM à Rivière-au-Tonnerre. Elle peut être captée de Sheldrake (Rivière-au-Tonnerre) à Baie-Johan-Beetz.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de