La neige s’installe à la Station Gallix

Photo de Jean-Christophe Beaulieu
Par Jean-Christophe Beaulieu
La neige s’installe à la Station Gallix
Le projet de nouveau chalet de la Station récréotouristique Gallix.

Les adeptes de sports de glisse devront patienter encore avant le début de la saison à la Station récréotouristique Gallix, bien que la neige y soit déjà abondante.

La Station Gallix compte ouvrir ses portes le 20 décembre prochain. Ce sera l’occasion d’accueillir les adeptes de sport de glisse dans le nouveau chalet.

«On met beaucoup d’énergie pour qu’il soit fin prêt et qu’on puisse avoir le meilleur service possible», mentionne Julien Picherit, directeur logistique à la Station. «On sait que la capacité d’accueil va quasiment doubler et que davantage de lumière naturelle entrera dans le bâtiment grâce aux multiples fenêtres.»

Les parents pourront même avoir un œil sur leurs enfants dans le secteur des glissades.

Les casiers, auparavant situé dans un «petit bunker», seront rapatriés à l’intérieur, au sous-sol du chalet. Le bar sera quant à lui «beaucoup plus accueillant qu’auparavant».

«Les motoneigistes pourront venir en profiter, les familles pendant la fin semaine aussi. Maintenant, tout sera au même niveau pour la nourriture, la cuisine et les tables seront au rez-de-chaussée. Plus besoin de se balader dans les escaliers avec les cabarets», affirme-t-il. Une visite du chalet est prévue pour bientôt.

Canons en fonction

Historiquement, la station de ski a toujours ouvert ses portes et ses pistes vers la mi-décembre.

«On avait devancé ça au 9 décembre l’an dernier, mais c’était vraiment exceptionnel. Ça faisait 20 ans qu’on n’avait pas ouvert aussi tôt», lance Julien Picherit.

Beaucoup de roches et de creux se retrouvent sur le mont Trouble. L’enneigement artificiel est donc requis à plusieurs endroits pour le lancement de la nouvelle saison.

«C’est pour des raisons de sécurité. On a donc besoin des canons à neige pour combler cela», précise-t-il. «On les a allumés pour la première fois hier soir (19 novembre). On a déjà beaucoup de neige en station, plus de 60 centimètres, c’est assez fou. Ça laisse présager une saison qui pourrait bien ressembler à la dernière.»

Celui de 2018 avait été une année record pour la Station. Certaines activités avaient même doublé en clientèle.

Formule gagnante

Plusieurs nouveautés avaient été instaurées l’an dernier par la nouvelle équipe. Les activités pour 2018-2019 seront empreintes de continuité avec les mêmes personnes en place.

Les prix des billets demeureront sensiblement les mêmes. L’augmentation est de 1,6% par rapport à l’an dernier. L’objectif est de garder le tout accessible au plus grand nombre possible.

En attente de l’ouverture officielle, les intéressés pourront se rendre au Centre Roger Smith à Clarke City le 24 novembre pour la traditionnelle vente d’équipements usagés.

Partager cet article