La mise en service de Romaine-4 retardée d’un an

Photo de Mathieu Morasse
Par Mathieu Morasse
La mise en service de Romaine-4 retardée d’un an
Les travaux à la Romaine-4.

La centrale hydroélectrique Romaine-4 ne sera mise en service qu’en 2021, plutôt qu’en 2020. Le retard mettrait en péril les finances des municipalités de la Minganie qui comptaient sur des redevances supplémentaires dès 2020.

Hydro-Québec attribue ce retard à la friabilité de la roche ainsi qu’à des changements aux méthodes de travail suite à l’accident de travail ayant coûté la vie au travailleur Luc Arpin le 9 décembre 2016.

Luc Noël, préfet de la MRC de la Minganie, tire immédiatement la sonnette d’alarme quant à l’impact sur les finances de la MRC et des municipalités du territoire.

En effet, Hydro-Québec devait leur verser des redevances annuelles supplémentaires de 3,7 millions de dollars dès la mise en service prévue en 2020. Des redevances de 2,8 millions de dollars sont déjà versées pour les centrales Romaine-1 et 2.

Or, les municipalités auraient déjà engagé des dépenses et contracté des emprunts en tablant sur les nouvelles redevances dès 2020. Le tout nouveau complexe aquatique de la MRC à Havre-Saint-Pierre en est un exemple.

«Ça compromet les opérations quotidiennes des municipalités. Ça va appauvrir la Minganie d’autant», affirme-t-il en citant les difficultés financières de la municipalité de Havre-Saint-Pierre.

Maintenir l’échéancier

Luc Noël demande donc à Hydro-Québec de débuter les versements dès 2020. Il estime que cela ne change rien pour Hydro-Québec puisque ces redevances sont versées pendant 50 ans.

«Pour Hydro-Québec, qu’ils versent tout de suite ou un an plus tard, c’est 50 ans pareil. Mais pour nous autres, la différence, elle va être là, au début.»

Partager cet article