La météo ne favorise pas l’entretien des rues à Sept-Îles

Photo de Jean-Christophe Beaulieu
Par Jean-Christophe Beaulieu
La météo ne favorise pas l’entretien des rues à Sept-Îles
La prudence est de mise sur le coin des rues achalandées à Sept-Îles.

Les automobilistes septiliens se doivent de rouler avec prudence dans les conditions actuelles, qui sont loin d’être favorables à la conduite. Bien que la Ville dit mettre tous les efforts pour le déneigement et l’épandage d’abrasifs, les températures froides et les vents y sont défavorables.

Les gens de Sept-Îles ont pu constater depuis ce matin à quel point les chaussées sont glissantes. La prudence est de mise, surtout sur les artères et coins des rues les plus achalandées, le long de Regnault et Smith par exemple, sur Gamache, Brochu ou encore Père-Divet.

Le directeur général de la municipalité, Patrick Gwilliam, demande aux citoyens d’adapter leur conduite à la situation actuelle. Revenant d’une tournée à Moisie et Gallix pour constater l’état de la situation des grandes marées, il a été à même de voir les conditions routières, autant en ville que sur la route.

«C’est les pires conditions qu’on ne peut pas avoir. On est habitué de vivre ce type de météo à Sept-Îles, mais les automobilistes doivent quand même être très prudents. Quand il neige, il fait plus doux habituellement, mais là les températures ont été froides depuis quelques jours, malgré les chutes de neige», mentionne-t-il.

C’est ce genre de conditions qui peuvent rendre les abrasifs complètement inefficaces.

«L’équipe de soir a été très prise par le déneigement, mais a tout de même étendu de l’abrasif par la suite. Ce qui arrive, c’est qu’étant donné les températures froides, le sable et le gravier ne collent pas. Et comme il vente beaucoup, ça s’envole en plus», déplore M. Gwilliam, se disant conscient que la Ville ne peut être «optimale à 100% tous les jours».

De plus, bien que les abrasifs aident à l’adhérence, il suffit que quelques voitures fassent tourner leurs roues pour que le sable s’éparpille.

Le soleil étant bien présent cet après-midi, les conditions de certains secteurs se sont toutefois améliorées, soutient le directeur général de la Ville de Sept-Îles.

«Mais là demain soir on attend encore plus de 15 cm. On va déneiger et remettre de l’abrasif. C’est 24 sur 24, ça n’arrête pas».

Partager cet article