La jeune Audrey-Ann Leblanc enregistre un duo avec Kevin Bazinet

La jeune Audrey-Ann Leblanc enregistre un duo avec Kevin Bazinet

Audrey-Ann Leblanc accompagnée de son père, Éric Leblanc.

Crédit photo : Le Nord-Côtier

La jeune chanteuse septilienne Audrey-Ann Leblanc a été reçue en grand dimanche par Kevin Bazinet, gagnant de La Voix en 2015, pour enregistrer une chanson dans ses studios à Mirabel.

L’enregistrement fait suite à la participation d’Audrey-Ann au concours Trois-Pistoles en Chansons les 6 et 7 juillet dernier. Elle s’était alors rendue en demi-finale dans la catégorie interprète 13-17 ans. Kevin Bazinet l’a invité dans ses studios après avoir entendue sa performance à Trois-Pistoles.

Pour cette occasion de rêve, Audrey-Ann Leblanc a choisi d’interpréter L’amour peut prendre froid, un duo de Céline Dion et Johnny Hallyday paru en 2012. Kevin Bazinet ne connaissait pas du tout la chanson, mais qu’à cela ne tienne!

«Il l’a toute faite sur mesure, la musique et tout. Il l’a écouté une première fois et s’est mis à jouer au piano. Après ça, il a rajouté des instruments et il l’a chanté», s’émeut-elle.

L’enregistrement est disponible sur sa page Facebook.

Objectif: chanteuse

La chanteuse de 16 ans, qui dit avoir de bonnes notes malgré qu’elle «haït l’école», entamera son 5e secondaire dans quelques jours. Adolescente moderne, elle écoute des clips et des vidéos sur son téléphone cellulaire, raffole des films d’horreurs et aime magasiner avec ses amies.

Elle souhaite devenir chanteuse professionnelle et, qui sait, peut-être même devenir la prochaine Céline. Il s’agissait d’ailleurs de sa deuxième participation à Trois-Pistoles en Chansons. Elle a aussi déjà pris part aux pré-auditions de La Voix Junior et de La Voix.

«Je chante depuis que je suis jeune, depuis genre 4 ans», expose-t-elle.

Audrey-Ann Leblanc dit qu’elle a adoré le mélange d’excitation et de stress lors de son passage sur scène à Trois-Pistoles. Elle estime qu’environ 200 spectateurs étaient présents.

«Moi, quand je suis stressée, ça m’aide à chanter. Ça me donne de l’adrénaline, donc je chante mieux on dirait», dévoile-t-elle.

Elle affectionne tout particulièrement les chansons de langue française des artistes populaires comme Céline Dion et Lara Fabian. Elle ne joue pas d’instrument, même si elle est capable de s’accompagner au piano.

Sur les traces de son père

Audrey-Ann a la chance de pouvoir aider sur l’appui de son père, Éric. Ce dernier fait des imitations d’Elvis à divers endroits aux Québec depuis l’âge de 11 ans. Il aide maintenant sa fille à naviguer au sein de l’industrie de la chanson.

Père et fille aiment bien chanter ensemble. Ils ont d’ailleurs enregistré sur vidéo Toutes ces choses, une autre chanson de Céline Dion qu’ils ont transformée en duo. Ce vidéo n’a pas encore été diffusé.

Le père ne tarit pas d’éloges sur sa fille. Fierté et émotion transpirent de son fil d’actualité Facebook.

«Elle est chanceuse, elle a une très belle justesse de voix. Je l’envie à cause de ça», confie-t-il.