La fiche parfaite des Basques pee-wee sera mise à l’épreuve au Tournoi international de Québec

La fiche parfaite des Basques pee-wee sera mise à l’épreuve au Tournoi international de Québec

En plus d’être les champions des tournois de Baie-Comeau et de Dolbeau-Mistassini, les Basques de Sept-Îles ont également remporté le Tournoi Fer-O, tout en conservant leur fiche parfaite. Ils s’attaquent maintenant au prestigieux Tournoi international de hockey pee-wee de Québec.

Crédit photo : Michel Frigon

La 60e édition du Tournoi international de hockey pee-wee de Québec aura lieu du 13 au 24 février prochain. Toujours invaincus cette saison, les Basques de Sept-Îles prendront part au tournoi dans la catégorie Inter-B. Un défi de taille, mais surtout une expérience inoubliable.

Les Basques pee-wee BB s’amèneront à ce prestigieux rendez-vous avec une fiche parfaite. En effet, la formation septilienne n’a toujours pas connu la défaite en temps règlementaire lors de ses 20 premières parties de saison régulière, en plus de connaitre trois parcours sans faute aux tournois de Baie-Comeau, de Dolbeau-Mistassini et de Sept-Îles.

Selon l’entraîneur-chef, Louis-Philippe Canuel, cet excellent début de saison a contribué à attirer l’attention du comité organisateur du tournoi sur sa formation. «Ils nous ont dit que le début de saison avait grandement aidé. Aussi, quand tu regardes les équipes admises au tournoi, on se rend compte que la plupart font partie du top 10 du classement provincial. J’imagine donc que le tournoi essaie d’accueillir les meilleurs clubs de chaque ligue».

Formule gagnante

Lorsque questionné sur la stratégie qui sera adoptée en vue du tournoi, l’entraîneur-chef croit que son équipe ne doit pas changer sa formule gagnante.

«On ne changera absolument rien. On va continuer à travailler fort et on va garder la même recette qui a fait notre succès jusqu’à présent. Il ne faut surtout pas énerver nos joueurs pour rien, il faut jouer comme on le fait depuis le début de la saison».

Au-delà des performances sur la glace, l’entraîneur souhaite également voir ses joueurs profiter au maximum de l’expérience.

«Avant tout, on veut que les jeunes profitent de l’expérience, qu’ils savourent le moment. On ne veut pas qu’ils se mettent trop de pression. Ce n’est pas tous les jours qu’on a la chance de jouer au Centre Vidéotron contre d’autres pays».

Maturité

Le Coach Canuel ne tarit pas d’éloges quand vient le temps d’expliquer ce qui fait la force de son équipe. «Tous les jeunes de l’équipe ont une attitude de gagnants. Ils n’acceptent pas de demi-mesure et travaillent sans arrêt. On est une équipe qui se tient. Sincèrement, c’est la première fois que je vois une équipe aussi proche et aussi mature à cet âge-là».

Duel face aux Anglais

Les Basques briseront la glace le dimanche 17 février alors qu’ils affronteront une équipe venue de l’Angleterre, le Firestorm de Guildford. Le duel aura lieu au Centre Vidéotron à 10h cette journée-là.

L’équipe disputera également un match hors-concours contre une équipe suisse de calibre AA. «Ça va être une opportunité pour nous de se mesurer à une équipe de calibre AA parce qu’en raison de notre saison, on va probablement devoir jouer dans la catégorie AA à la Coupe Dodge, le tournoi provincial de fin d’année», explique l’entraîneur.