La députée dresse ses attentes face au premier budget du gouvernement Legault

Photo de Jean-Christophe Beaulieu
Par Jean-Christophe Beaulieu
La députée dresse ses attentes face au premier budget du gouvernement Legault
Lorraine Richard

Lorraine Richard fait part de ses attentes pour le budget provincial qui sera présenté le 21 mars. Santé, éducation et prolongement de la route 138 sont ses principales préoccupations.

Le ministre des Finances du Québec, Éric Girard, présentera jeudi (21 mars) le tout premier budget du gouvernement de François Legault. Il avait annoncé au début de l’année que la priorité serait donnée à l’économie et à la «création de la richesse».

Pour Lorraine Richard, députée de Duplessis, les attentes sont élevées en ce qui a trait à la santé. Plusieurs besoins sont à combler dans la région.

«Il doit y avoir des investissements substantiels en ce sens dans le budget. On a besoin d’embaucher des préposés aux bénéficiaires de façon massive et d’augmenter leur salaire. On veut également amener des médecins en région, parce qu’on manque de spécialistes sur la Côte-Nord. Des sommes doivent y être dévolues pour faire en sorte que l’on ait une certaine attraction», affirme-t-elle.

Mme Richard s’attend aussi à ce que des sommes soient dévolues à la route 138 dans le budget provincial. Elle affirme que son attention sera particulièrement portée sur ce point lors de la présentation du ministre des Finances le 21 mars. Elle surveillera également les annonces en matière d’éducation.

«À travers tout le Québec nos écoles ont besoin de beaucoup d’amour et d’investissements. On manque d’orthopédagogues et de spécialistes pour supporter les enfants qui ont des difficultés. En tant que porte-parole en matière de services sociaux, je sais qu’il y a des manques flagrants au niveau des centres jeunesse également».

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de