La Côte-Nord bien en vue au Gala d’excellence de Judo Québec

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
La Côte-Nord bien en vue au Gala d’excellence de Judo Québec
La Port-Cartoise Sophie Lapointe est en lice au titre «Athlète féminine juvénile (U16) par excellence» au Gala d'excellence de Judo Québec à venir le 1er juin.

La liste des finalistes en vue du 29e Gala d’excellence de Judo Québec du 1er juin à Laval est connue. La Côte-Nord y est bien représentée.

Chez les athlètes, Sophie Lapointe du Club Judokan de Port-Cartier et le Septilien Étienne Briand (Club de judo Olympique) sont dans la course. La première au titre «Athlète féminine juvénile (U16) par excellence», le second pour «Athlète masculin senior par excellence», en compagnie de son rival et comparse Antoine Valois-Fortier et d’Arthur Margelidon. Dans cette dernière catégorie, mais du côté féminin, il s’y trouve la Baie-Comoise Mina Coulombe (Club Shidokan).

Originaire de Sept-Îles et formé à l’Académie de judo, Vincent Marticotte se retrouve aussi parmi les finalistes. C’est dans un rôle d’entraîneur et non d’athlète qu’il figure au tableau. Il est en lice pour la récompense «Entraîneur U16/U18 par excellence».

Les deux autres nomination nord-côtière se retrouvent plus au nord. Le titre de «Dojo émergent de l’année» se jouera entre le Club de judo de Fermont et le Club de judo de Saint-Léonard. Toujours de l’institution de judo de la ville de la MRC de Caniapiscau, Shannon Power est parmi les personnes en course au prix «Entraîneur émergent de l’année»

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de