La Classique hivernale du lac Kachiwiss revient pour une cinquième année

Photo de Frédérick Jolicoeur Tétreault
Par Frédérick Jolicoeur Tétreault
La Classique hivernale du lac Kachiwiss revient pour une cinquième année
La Classique hivernale se jouera pour une cinquième année sur le lac Kachiwiss. Pour une deuxième fois de suite, ça se passera cependant en bottes et non en patins.

Avec les nombreuses tempêtes qui sévissent actuellement dans la région, l’organisateur de la Classique hivernale du lac Kachiwiss, Christian Boudreault, travaille fort afin que le site soit prêt à accueillir la cinquième édition du tournoi le 2 mars prochain. Les inscriptions pour ce rendez-vous entre amateurs de hockey et de motoneige sont actuellement ouvertes.

Pour une deuxième année consécutive, le tournoi se jouera en «bottines» et en formule 3 contre 3 afin de maximiser le côté accessible du tournoi.

«Depuis l’an passé, nous jouons en bottes au lieu d’en patins pour rendre le tournoi accessible au plus de monde possible. Lorsque nous jouons en bottes, la différence de calibre entre un bon joueur de hockey et un moins bon joueur est grandement diminuée», indique Christian Boudreault.

Même si le désir de gagner habite tout bon sportif, c’est le simple plaisir de jouer qui est mis de l’avant au lac Kachiwiss.

«Le tournoi s’adresse à tout le monde : hommes, femmes et adolescents. Il n’y a pas de compétition. Les inscriptions se font de manière individuelle et nous tirons les équipes le matin même. Oui, il y a un tournoi, mais il n’y a pas de bourses ni de prix importants à la fin», précise le responsable.

Site isolé et enchanteur

Le lac Kashiwiss est un lieu isolé et situé à près de 30 minutes de Sept-Îles. Pour s’y rendre, les participants devront le faire par motoneige via les sentiers du Club de motoneige Ook-Pik.

«Ce qui rend l’événement unique, c’est que nous devons nous rendre en motoneige. C’est isolé et c’est cela qui fait le cachet de cet événement», croit l’organisateur.

Chaque année, plusieurs motoneigistes s’arrêtent pour observer le tournoi et faire office de spectateurs. «Nous invitons tous les motoneigistes à venir nous voir. Le sentier du Club Ook-Pik est permis à toute motoneige entre le Lac D’aigle et le lac Kachiwiss pour cette journée. Nous remercions d’ailleurs le club de veiller à la sécurité dans le sentier lors de cette journée».

Covoiturage

Pour les joueurs ne possédant pas de motoneige ou ne sachant pas comment se rendre sur le lac, l’organisation propose une solution.

«Malheureusement, nous ne fournissons pas le transport. Mais, il y a tellement de monde qui vient à chaque année qu’il est assez facile de trouver quelqu’un pour faire du covoiturage. Nous installons également beaucoup d’affiches dans le sentier entre le Lac Daigle et le lac Kachiwiss qu’il est facile de s’y rendre même si on ne connaît pas le chemin», assure M. Boudreault.

Inscriptions

Les formulaires d’inscription sont actuellement disponibles aux boutiques Hockey Experts et Atelier Laforge de Sept-Îles ainsi que sur la page Facebook du tournoi. Les inscriptions se prennent jusqu’au 25 février.
Les joueurs intéressés doivent débourser 40$ pour s’inscrire, prix comprenant les breuvages et des hot-dogs pour la journée. Des prix de présence sont également tirés sur place et un moitié-moitié profite à l’Élyme des sables.

 

 

Partager cet article