La CAQ choisit une gestionnaire de la santé dans Duplessis

La CAQ choisit une gestionnaire de la santé dans Duplessis

Le chef de la CAQ, François Legault, en compagnie de la candidate dans Duplessis, Line Cloutier.

Crédit photo : Le Nord-Côtier

L’infirmière et gestionnaire Line Cloutier représentera la Coalition Avenir Québec (CAQ) dans Duplessis aux élections du 1er octobre. François Legault a personnellement présenté sa candidate lors d’une conférence de presse tenue lundi à Sept-Îles.

Line Cloutier était jusqu’à maintenant gestionnaire au Centre de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord. Elle a auparavant travaillé comme infirmière pendant 19 ans. Elle détient un baccalauréat en sciences infirmières et un certificat en santé communautaire de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC).

La candidate native de Rivière-au-Tonnerre, en Minganie, constate une baisse des services en santé et l’inquiétude que cela crée chez les gens. Elle veut maintenant faire partie de la solution pour réparer les «ravages» faits dans le réseau de la santé et freiner l’exode des jeunes.

«Je suis bien placée pour comprendre les préoccupations et les besoins des gens de ma communauté», affirme-t-elle.

Sur le plan économique, elle entend notamment œuvrer à la phase 3 de l’Aluminerie Alouette, à l’implantation d’un réseau de gaz naturel sur la Côte-Nord et à la transformation des ressources naturelles directement en région.

«J’ai la conviction, la certitude que la CAQ peut contribuer beaucoup au développement et à l’essor économique de Duplessis.»

Campagne de peur

François Legault réfute l’argument de Philippe Couillard selon lequel l’échec du projet provoquerait une paralysie des divers projets d’Hydro-Québec sur le Nitassinan (le territoire des Innus). Il ajoute qu’il va prendre le temps de rencontrer les Innus pour discuter des projets un par un.

«C’est certain que Philippe Couillard et son directeur de campagne Alexandre Taillefer sont dans une opération théâtrale de faire peur au monde. Je ne pense pas que ça va inquiéter les gens», rassure-t-il.

Campagne de séduction

Autant le chef que sa candidate ont souligné l’importance de travailler en harmonie avec les communautés autochtones.

«Pour nous, c’est une priorité de collaborer, de développer, de créer des projets structurants avec les communautés autochtones», a affirmé Line Cloutier.

Le chef juge souhaitable de conclure un traité de règlement global avec les Innus concernant leurs revendications territoriales.

«Je voudrais rapidement qu’un gouvernement de la CAQ s’assoie avec les représentants des différentes nations», a confié François Legault.

Il répond de plus aux récriminations du chef Mike McKenzie concernant l’implication des Premières Nations dans les projets effectués sur leur territoire ancestral. Il s’est ainsi engagé à inviter les Innus lors d’éventuelles annonces de projets sur le Nitassinan.

«On devrait les traiter comme des partenaires», tranche-t-il.