La balle est dans le camp des dirigeants de la CIBC concernant la fermeture de la succursale de Port-Cartier

Photo de Karine Lachance
Par Karine Lachance
La balle est dans le camp des dirigeants de la CIBC concernant la fermeture de la succursale de Port-Cartier
Les acteurs politiques et économiques de Port-Cartier ne baissent pas les bras et espèrent que les dirigeants de la banque CIBC reviendront sur leur décision de fermer en août la succursale. (Photo : archives )

Une rencontre entre les acteurs politiques et économiques de Port-Cartier et le vice-président de district à la banque CIBC, M. Sébastien Lapointe, a eu lieu le 1er avril. Plusieurs propositions ont été faites de la part des représentants de la ville afin d’éviter la fermeture de la succursale. Les dirigeants de la CIBC se donnent jusqu’au 9 mai pour étudier les propositions.  

Lors de la rencontre de lundi, les représentants de la ville ont proposé plusieurs solutions afin de diminuer les coûts engendrés par les activités de la banque CIBC de Port-Cartier.

«Nous leur avons proposé une diminution des heures d’ouverture, l’abolition du poste de commis à l’accueil, de rapetisser le local, mais ce n’est pas facile de convaincre un vice-président de Montréal que notre succursale doit rester ouverte», exprime Michel Gignac, président de la Chambre de commerce.

Il soutient également que des entreprises locales ont annoncé qu’ils allaient cesser leurs affaires avec la CIBC, advenant la fermeture de la succursale dans leur ville. Il demande toutefois aux clients actuels de ne pas transférer leurs fonds pour le moment.

Le maire de Port-Cartier, Alain Thibault, assure qu’il ne baisse pas les bras. Il se dit conscient que l’économie actuelle de la ville est quelque peu stagnante, mais que de nombreux projets d’envergure sont sur le point d’éclore. Il demeure optimiste à l’idée que les dirigeants de la CIBC pourraient encore revenir sur leur décision.

«On espère qu’ils vont changer d’idée et évaluer les dommages collatéraux. M. Lapointe a pris des notes, ce qui démontre une certaine ouverture. La balle est dans leur camp», mentionne le maire.

Les dirigeants de la CIBC ont jusqu’au 9 mai pour étudier les propositions et reviendront à Port-Cartier pour répondre aux questions des citoyens et annoncer leurs orientations, dont la possibilité d’une fermeture définitive de la succursale en août 2019. La rencontre aura lieu à l’agora du Centre Éducatif l’Abri à compter de 19h.

«D’ici le 9 mai, nous allons continuer de faire des pressions pour qu’ils changent d’idée. Nous attendons une délégation de citoyens cette journée là pour venir défendre notre institution financière», soutient M. Gignac.

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
denis tremblay Recent comment authors
  S'abonner  
Récent oldest most voted
Me notifier de
denis tremblay
Guest
denis tremblay

Bonne chance