La 2e édition du Symposium de sculpture de la Ville de Sept-Îles récompensée

Photo de Vincent Rioux-Berrouard «INITIATIVE DE JOURNALISME LOCAL»
Par Vincent Rioux-Berrouard «INITIATIVE DE JOURNALISME LOCAL»
La 2e édition du Symposium de sculpture de la Ville de Sept-Îles récompensée
Courtoisie

L’organisme Les Arts et la Ville a récompensée la 2e édition du Symposium de sculpture de la Ville de Sept-Îles, organisée conjointement avec Innu Takuaikan Uashat mak Mani-utenam (ITUM) et Panache art actuel, en lui décernant le prix « Culture et développement » dans la catégorie des villes de 20 000 à 100 000 habitants.

Les Arts et la Ville soulignent chaque année des initiatives qui mettent de l’avant la vitalité culturelle des communautés. Pour expliquer le choix du Symposium de sculpture comme lauréat, l’organisme affirme que l’événement permet de répondre à plusieurs attentes comme : « embellir la ville, initier et sensibiliser les gens au travail de l’artiste, intégrer davantage d’œuvres d’art aux espaces publics, dynamiser le milieu et accroître la vitalité culturelle de la ville, ainsi que d’initier des collaborations avec la communauté autochtone par des projets concrets. »

Le Symposium de sculpture s’est tenu du 5 au 15 septembre 2019, en différents endroits sur les territoires de Sept-Îles, de Uashat et de Maliotenam. Sept artistes ont créé des œuvres monumentales sous le thème du rapprochement.

Selon le chef d’Innu Takuaikan Uashat mak Mani-utenam, Mike Mckenzie : « Ce symposium est sans aucun doute la manifestation la plus concrète du thème le rapprochement que la communauté innue entretient avec sa vision d’harmonisation avec les Septiliens. Je voudrais vous féliciter, nous féliciter parce que ce Symposium a rempli au-delà de nos attentes. Mamu (ensemble), nous avons fait de ce Symposium une réussite ! »

De son côté, le maire de Sept-Îles, Réjean Porlier, est particulièrement fier de cette édition du symposium sur le thème du rapprochement entre les communautés. Ce dernier a toujours pensé que la culture est un outil de rapprochement.

La directrice de PANACHE art actuel, Pascale Poney, souligne que : « cette récompense démontre l’importance des projets culturels collaboratifs et mobilisateurs afin de valoriser notre territoire. »

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de