Krystelle Savard se fait plaisir avec A million american flavors

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
Krystelle Savard se fait plaisir avec <i>A million american flavors</i>

Krystelle Savard se gâte en réalisant un rêve de jeunesse. Et ses comparses musiciens Jean-François Duguay et Karl Ludger Chiasson, du coup, aussi. La Septilienne lance un premier album, A million american flavors.

«Ça fait plusieurs années qu’on avait le goût», ont lancé Krystelle et son comparse amoureux et drummeur, Jean-François, qui a renchéri en disant que lui et Karl avaient un «bijou dans les mains», faisant référence à la voix de la chanteuse. Après trois mois de travail et de plaisir, l’album A million american flavors est prêt à être entendu.

Si la voix c’est Krystelle, les paroles et les arrangements sont le fruit du travail de Karl Ludger Chiasson. Éric Bérubé et Bernard Quessy ont aussi collaboré.

«Je me sens bien dans ces chansons. C’est varié, et il y a une touche de rock. C’est dur de sortir ça des deux gars», mentionne avec humour Krystelle. «Il y a des chansons qui tirent sur le pop, d’autres qui sont plus lyriques. J’y vais avec mes influences musicales», a-t-elle ajouté, en référence aux succès de la fin des années 80, début 90, avec «du vieux Alanis Morissette, du Pink en début de carrière et de la power balade à la Journey».

Krystelle Savard et ses deux acolytes dans le projet veulent s’amuser et qui sait ce qui adviendra de la sortie de cet album, A million american flavors, qui comprend six chansons. Il est d’ailleurs possible d’en faire l’écoute sur les différentes plateformes; YouTube, iTunes, Spotify et autres.

«On espère que le monde va embarquer. J’ai hâte de voir la réponse des gens d’ici. J’ai amené ma couleur, mais ça reste un projet de gang», souligne la chanteuse.

Krystelle et Jean-François n’ont pas de projets de spectacle, mais «sait-on jamais, à moins de se produire nous-même», ont-ils confessé. Et comme toute bonne personne, il «rêve secrètement» et ce n’est pas pour rien que c’est en anglais, question de s’ouvrir au monde!

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de