Jonathan Genest-Jourdain dresse un bilan positif de 2014

Photo de Fanny Lévesque
Par Fanny Lévesque
Jonathan Genest-Jourdain dresse un bilan positif de 2014

Le député de Manicouagan estime s’être distingué en 2014 «par sa défense acharnée des intérêts» des citoyens du comté. Jonathan Genest-Jourdain a dressé, peu de temps avant les Fêtes, un bilan positif de la dernière année parlementaire, citant en exemple son implication dans les dossiers du Pénitencier de Port-Cartier et du Centre de recherche Les Buissons.

Le néodémocrate se défend d’ailleurs d’avoir été «à la remorque» de certains «impératifs mis en place par des acteurs économiques» qui ont plutôt comme effet «d’éterniser» l’avancement de dossiers, mais d’avoir plutôt agi avec «promptitude» dans l’intérêt des citoyens. «Quelques fois, il est préférable d’agir et de foncer dans le tas, si vous me permettez l’expression, a lancé le député. Alors, c’est un peu le fil conducteur qui a été à la base de mes interventions».

Au chapitre de ses interventions, le député de Manicouagan cite son travail dans le dossier du Pénitencier de Port-Cartier qui aura «permis de contrer la fermeture anticipée d’un pavillon et de sauver les emplois qui s’y rattachent» et son «plaidoyer en faveur des travailleurs» du Centre de recherche Les Buissons, qui a «contribué au maintien des activités scientifiques de l’institution» de Chute-aux-Outardes.

Jonathan Genest-Jourdain rappelle également l’élaboration de la motion M-533, qui vise à soumettre les projets de développement des ressources naturelles à une consultation citoyenne élargie. Selon lui, il y a de «très bonnes chances» que cette motion soit adoptée cet hiver. «Ça créé un remue-méninge, l’idée s’est promenée au Canada, on voit ça d’une œil prometteur», a soutenu le député.

Basse-Côte-Nord
Pour l’année qui débute, Jonathan Genest-Jourdain n’entend pas réduire les efforts sur le terrain, notamment en Basse-Côte-Nord, une région «laissée à elle-seule», selon lui. Les dossiers de l’amélioration des services en santé mentale et d’Internet haute vitesse seront au cœur de ses actions. Le député doit d’ailleurs se rendre en Basse-Côte dès janvier.

(Photo : Le Nord-Côtier)

Partager cet article