Jeux autochtones interbandes : défi relevé pour Uashat mak Mani-Utenam

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
Jeux autochtones interbandes : défi relevé pour Uashat mak Mani-Utenam
Bénévoles et membres du comité organisateur ont proclamé ensemble la fin de l'édition 2019 des Jeux autochtones interbandes lors de la cérémonie de clôture dimanche. (Photo : Roger Vachon )

Après la dizaine de jours des Jeux autochtones interbandes (JAIB), Uashat mak Mani-utenam et Sept-Îles ont retrouvé leur tranquillité. Les athlètes de la vingtaine de communautés ont repris le chemin de la maison et ceux de la communauté hôte ont retrouvé leur routine. L’édition 2019 des JAIB, la 15e, a été une réussite selon son coordonnateur, Bruno Jourdain.

«Nous sommes satisfaits. Nous avons réussi à relever le défi. Nous avons hébergé et nourri près de 1 000 personnes. Soxedo (alimentation) nous a été d’un bon coup de main», a-t-il souligné.

L’organisation a étiré les Jeux sur dix jours question d’éviter des conflits d’horaire lors des compétitions sportives. Habituellement, le tout est condensé sur sept jours. «Ça n’a pas fonctionné à 100%, mais tout s’est bien déroulé dans l’ensemble», a ajouté M. Jourdain.

Dame Nature aura coopéré pour une grande partie des JAIB, sauf lors du dernier week-end. «La météo nous a tué», a lancé le coordonnateur. En raison des conditions, les compétitions de canot ont dû être annulées.

La natation aura cependant attiré plus de participants que prévu. L’organisation s’attendait à environ 50 jeunes, il y en aura eu près de 175, même portait au volleyball de plage. Ces deux sports étaient en démonstration.

Solidarité

Les Jeux autochtones interbandes 2019 ont également permis de voir une belle solidarité et une entraide. La communauté de Uashat mak Man-utenam a contribué à fournir de l’équipement à la délégation de Kitcisakik.

«Le Jeux ont été l’occasion pour les jeunes d’étaler leurs émotions. Ils parlaient de leurs expériences aux bénévoles», a conclu Bruno Jourdain, qui tenait à remercier tous ceux et celles qui se sont impliqués dans l’événement.

2021

Cinq communautés se sont montrées désireuses d’accueillir la prochaine édition des JAIB. Le sort a souri à Mashteuiatsh, qui recevra l’événement en 2021. Les autres communautés qui avaient démontré leur intérêt étaient Manawan, Mistissini, Pessamit et Pikogan.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de