Hydro-Québec rebranche Natashquan

Hydro-Québec rebranche Natashquan

Les équipes d'Hydro-Québec s'apprêtent à prendre le départ vers Natashquan.

Crédit photo : Hydro-Québec

Les résidents de Natashquan ont été rebranchés par Hydro-Québec tard lundi soir après avoir été isolés du monde pendant près de 24 heures par la tempête qui s’est abattue sur le Québec.

La route 138 était bloquée par des lames de neige allant jusqu’à huit pieds de hauteur. Un convoi spécial du Ministère des Transports a quitté Havre-Saint-Pierre lundi 16h30 pour ouvrir le chemin aux équipes d’Hydro-Québec. Ils ont rallié Natashquan vers 19h20.

Les clients d’Aguanish, de Natashquan, de Nutashkuan et de Kegaska ont été rebranchés progressivement de 21h30 à 22h45. Ils étaient sans électricité depuis dimanche vers 23h.

Selon Cathy Hamel, relations médias à Hydro-Québec, la tempête a causé un bris sur la ligne, ce qui a fait déclencher un disjoncteur au poste électrique de Natashquan.

«Il fallait vraiment qu’un opérateur aille faire des manœuvres au poste, on ne pouvait pas le faire de façon télécommandée», explique-t-elle.

Les deux équipes de monteurs ont également dû faire des interventions sur la ligne de distribution.

Jacques Tanguay, conseiller municipal et maire suppléant à Natashquan, déplorait lundi qu’Hydro-Québec n’ait pas d’équipe sur place pour pallier à toute éventualité.

«On n’a pas des opérateurs dans tous nos postes. Des bris aux postes sont moins fréquents, car on peut faire plusieurs manœuvres à distance. Habituellement, l’opérateur est à Havre-Saint-Pierre, donc ça prend deux heures pour se rendre sur place. Mais la route était fermée, donc ça a compliqué la situation», défend Cathy Hamel.