Humour, chanson et conte pour l’été du Graffiti

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
Humour, chanson et conte pour l’été du Graffiti
Tête d'affiche du ROSEQ pour l'été 2019, Tire le Coyote sera sur la scène du Graffiti à la mi-juillet. (Photo : Le Nord-Côtier)

Le Café-Théâtre Graffiti ne prend pas de pause l’été. Encore cette année, il réserve une programmation diversifiée dans sa chaleureuse salle sur le site enchanteur de l’île McCormick.

«On est emballé par la proposition qu’on a. Il y a un équilibre des styles et des genres pour plaire à public plus large», souligne le directeur du Café-Théâtre Graffiti, Yves Desrosiers.

Humour

L’humour occupe le quart de la programmation. Et c’est en rire que partira la saison avec la venue de Sam Breton le 20 juin et du coloré Alex Perron le 3 juillet. Mélanie Gaminé (10 août), Guillaume Pineault (13 août) et Yves P. Pelletier (29 août), l’ex RBO, se donneront aussi la mission de faire esclaffer la salle.

Chanson

En chanson, le Graffiti propose une programmation pour tous les goûts. Brisons l’ordre chronologique en commençant avec le porte-parole du ROSEQ pour l’été 2019, Tire le Coyote, qui sera sur la scène port-cartoise le 17 juillet.

L’offre musicale de l’été comprend également les Jacques Surettte (6 juillet), Alfa Rococo (10 juillet), Jordane et Pierre-Hervé Goulet (12 juillet), le blues du Stephen Barry Band (18 juillet), le «trad» De Temps Antan (31 juillet), Dumas (3 août), Fuso (9 juillet), Jérôme 50 (15 août), David Goudreault (16 août), le R&B de The Liquor Store (21 juillet) et le gars de la place, Michel Villeneuve, pour clore la programmation estivale le 5 septembre.

Conte en enfants

Un des deux autres rendez-vous au calendrier concerne également un gars de chez-nous. Le Septilien d’origine Simon Gauthier fera état de ses talents de conteur le 26 août. Ça sera présenté à l’Auberge du Nord-Côtier de Pentecôte. La cinquantaine de places devrait trouver preneur rapidement.

Les jeunes enfants n’ont pas été oubliés par l’équipe du Café-Théâtre Graffiti. Les 4 à 7 ans sont attendus, accompagnés, le 12 juillet, pour le spectacle d’Ariane DesLions.

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de