Havre-Saint-Pierre interdit la vente de boissons énergisantes

Photo de Fanny Lévesque
Par Fanny Lévesque

Tout comme l’a fait Rimouski un peu avant les Fêtes, la municipalité de Havre-Saint-Pierre a adopté une résolution interdisant la vente de boissons énergisantes à l’intérieur des établissements municipaux, le 9 janvier dernier.

La municipalité, qui s’est dite préoccupée par la consommation à la hausse de boissons énergisantes par les jeunes, a statué qu’il était «incompatible» d’autoriser la vente de ce type de boissons, tout en faisant la promotion des saines habitudes de vie. «On n’en vendait déjà pas dans nos établissements, mais de cette façon, ça démontre notre solide intention de ne pas le faire», a expliqué le maire de l’endroit, Berchmans Boudreau. Pour l’heure, seul l’aréna Denis-Perron, appartenant à la municipalité, possède une machine distributrice.

En décembre, la Ville de Rimouski a adopté le même genre de règlement parce que «la consommation de boissons énergisantes peut présenter des risques pour la santé chez certains groupes de population, notamment les enfants et les adolescents.» La municipalité d’Amqui dans la Vallée-de-la-Matapédia a été la première à prendre position en interdisant la vente de ces boissons dans ses établissements.

Partager cet article