Guylaine Tanguay: Le country tatoué sur le cœur

Photo de Éditions Nordiques
Par Éditions Nordiques
Guylaine Tanguay: Le country tatoué sur le cœur

Avec «Inspiration country», son cinquième album, Guylaine Tanguay a réussi l’exploit de  se faire connaître d’un large public tout en continuant d’évoluer dans le milieu country. Elle a obtenu une importante visibilité médiatique qui a contribué à susciter un plus grand intérêt à son endroit, même auprès de gens qui ne sont pas des adeptes de ce genre musical.

Le succès obtenu par Guylaine Tanguay découle sûrement du fait qu’elle essaie d’élargir le spectre du country en le rendant plus accessible. «Pour certaines personnes, le terme country western fait peur. Depuis plusieurs années, je m’amuse à reprendre certaines chansons populaires et à leur donner cette couleur propre au country. En aucun cas, je ne me suis jamais sentie limitée dans ce style et ça m’a toujours bien servie jusqu’à maintenant», soutient-elle.

Contrairement à plusieurs, elle ne croit pas que l’inspiration vient uniquement dans des moments de malheur. «Dans mon cas, les petits malheurs, je les ai eus plus tôt. La vie n’était pas rose. J’en ai eu ma dose, renchérit-elle Chanter me permettait d’en sortir. Chaque fois, j’avais l’impression de repartir à zéro. Aujourd’hui, le bonheur est plus souvent là, mais chanter demeure tout aussi agréable. Quand je chante certaines chansons, je réussis très facilement à retomber dans des émotions plus tristes.»

Une couleur particulière

Comme elle l’avait déjà fait auparavant, la chanteuse a enregistré entièrement son plus récent album «Classique Country» à Nashville. Une décision qui a une influence directe sur la sonorité de plusieurs chansons qu’on y retrouve. «J’ai réussi à m’y former une équipe là-bas. C’est beaucoup moins glamour que les gens peuvent le penser, indique-t-elle. Le processus d’enregistrement se fait dans un contexte familial. Steve Mendell me reçoit chez lui avec mon conjoint et mes enfants. Pour moi, c’est la manière idéale de travailler.»

Un tel contexte faisant en sorte que l’artiste country retire un plus grand plaisir à cette étape de création de l’album. «Je n’ai pas l’impression d’avoir travaillé. Pour moi, c’est ça l’essence de la musique. Tout s’est fait en toute simplicité. Je voulais que ce disque soit apaisant et à la lumière des commentaires que je reçois, c’est réussi. Je me sens heureuse à ce moment de ma vie et ça transparaît dans les chansons», lance-t-elle.

Un été bien rempli

Les prochains mois s’annoncent fort chargés pour Guylaine Tanguay qui offrira plus d’une trentaine de spectacles au cours de l’été, dont un dans le coin country Tim Hortons du Vieux-Quai en fête à Sept-Îles, le 14 juillet à 20h. «J’ai beaucoup entendu parler de cet événement. J’ai très hâte, car  je sais que les gens dans cette région ont le bonheur facile. J’adore être en contact avec eux. Je m’attends à y avoir beaucoup de plaisir», affirme-t-elle.

Partager cet article