Germain Gagnon coupable de six chefs d’accusation pour des crimes d’ordre sexuel

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
Germain Gagnon coupable de six chefs d’accusation pour des crimes d’ordre sexuel

Germain Gagnon n’en a pas fini avec la justice. Le Port-Cartois a été déclaré coupable de six chefs d’accusation cette semaine pour des crimes d’ordre sexuel pour des événements qui se sont produits à Port-Cartier et Forestville entre 1989 et 1997.

La liste des accusations pour lesquelles il a été reconnu coupable et dont il connaîtra la sentence en juin 2021 sont :

  • Entre le 1 juin 1989 et le 31 août 1989, à Port-Cartier, à des fins d’ordre sexuel, il a touché une partie du corps d’un enfant de moins de 14 ans (victime #1).
  • Entre le 1 juin 1989 et le 31 août 1989, à Forestville, a agressé sexuellement une personne (victime #1).
  • Entre le 1 septembre 1995 et le 1 novembre, à Port-Cartier, à des fins d’ordre sexuel, il a touché une partie du corps d’un enfant de moins de 14 ans (victime #2).
  • Entre le 1 septembre 1995 et le 1 novembre 1995, à Port-Cartier, a agressé sexuellement une personne (victime #2).
  • Entre le 1 septembre 1997 et le 1 novembre 1997, à Port-Cartier, à des fins d’ordre sexuel, il a touché une partie du corps d’un enfant de moins de 14 ans (victime #3).
  • Entre le 1 septembre 1997 et le 1 novembre 1997, à Port-Cartier, a agressé sexuellement une personne (victime #3).

Il y a une ordonnance de non-publication concernant le nom des victimes.

Lors de l’enquête préliminaire pour ce dossier, Germain Gagnon avait été acquitté de trois chefs.

Germain Gagnon comparaîtra dans un autre dossier d’agression sexuelle en décembre pour plaidoiries sur sentence.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires