François Legault veut garder les soldats jusqu’au 15 septembre

Photo de Lisianne Tremblay
Par Lisianne Tremblay
François Legault veut garder les soldats jusqu’au 15 septembre
Le premier ministre du Québec, François Legault.

Le premier ministre du Québec, François Legault, a besoin des  1000 soldats de l’armée canadienne jusqu’au 15 septembre alors que la mission se terminerait le 12 juin.

Le premier ministre du Canada Justin Trudeau a indiqué qu’il ne laisserait pas tomber le Québec. « On a eu une baisse importante du nombre de soldats dans les CHSLD, a soutenu M. Legault lors de son point de presse. Au départ nous avions 1 320 soldats, maintenant nous en avons 400. Nous avons 350 superviseurs pour 400 soldats, ce qui pose problème. On voudrait garder les soldats jusqu’au 15 septembre. Par la suite nous serons correct grâce à l’arrivée des 10 000 préposés aux bénéficiaires qui auront terminé leur formation. »

M. Legault réitère que son gouvernement est allé le plus vite qu’il le pouvait avec la formation pour les préposés aux bénéficiaires. « J’ai toujours besoin de 1000 soldats, a jouté M. Legault. Je n’ai pas eu de réponse à savoir ce qui a plus urgent au Canada ou à l’étranger que de s’occuper de nos aînés dans les CHSLD. » Une rencontre entre les premiers ministres des provinces et Justin Trudeau est prévue ce soir.

Quant au port du masque, le directeur de la Santé publique, Horacio Arruda ne souhaite pas le rendre obligatoire. « Des études démontrent une certaine efficacité des masques. Il y a des pour et des contre. La distanciation physique demeure importante. On continue de recommander fortement le port du couvre-visage. On ne l’exclut pas de le rendre obligatoire dans le cas d’une deuxième vague. »

D’autre part, un plan de 753 millions de dollars sera annoncé en tourisme par la ministre du tourisme Caroline Proulx à 15 h30. « On veut que les gens voyagent au Québec, a commenté M. Legault. Nous voulons aider le plus possible les entreprises du secteur privé à réembaucher ses employés. Si on parle par exemple d’un hôtel qui recevait des touristes étrangers. Il faudra compenser pour ses emplois. »

François Legault est revenu sur l’importance d’aborder rapidement le projet de loi 61. « Nous avons montré notre bonne foi, nous avons fait plusieurs amendements. Nous sommes conscients que nous demandons aux partis d’opposition de travailler rapidement. Avec ce que nous venons de vivre, nous devons cela à nos aînés d’accélérer la construction des maisons des aînés. On veut s’entendre sur le principe d’accélérer les processus et réduire les délais afin qu’il y ait le maximum de travaux qui soit fait. Je demande aux trois partis d’opposition de collaborer. Ce serait dommage de perdre l’été 2020. Quatre ans pour construire un CHSLD, ça n’a pas de bon sens. Nous sommes capables de faire mieux. »

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de