Florent Vollant se prépare pour l’Europe

Photo de Jean-Christophe Beaulieu
Par Jean-Christophe Beaulieu
Florent Vollant se prépare pour l’Europe
Le chanteur innu Florent Vollant sera sur le continent européen prochainement pour la tournée de son plus récent album, Mishta Meshkenu.

En marge de la sortie de son nouveau vidéoclip, Florent Vollant procèdera au lancement européen de son album Mishta Meshkenu. Plusieurs dates sont prévues en Suisse, en Belgique et en France.

Mishta Meshkenu, le plus récent album de Florent Vollant, se traduit en français par «La grande route». C’est en quelque sorte un hommage à la 138, que le musicien a parcouru à de nombreuses reprises et dans toute sa longueur.

Dès le 17 mars prochain, c’est celles d’Europe qu’il ira sillonner. Il présentera son album en France, en Suisse et en Belgique. Bien que ce ne soit pas sa première visite sur l’autre continent, il affirme que ça n’aura jamais été aussi demandant comme tournée.

«J’y ai déjà fait quelques séquences, mais jamais de manière aussi intense. Pendant deux semaines, je vais jouer pas mal tous les soirs», mentionne-t-il.

Une telle série de spectacles demande évidemment une bonne préparation. Florent Vollant a sa routine bien à lui pour être «en forme» lors d’une tournée.

«Ma façon de me préparer pour une telle tournée, c’est en marchant des heures et des heures, quelques semaines avant que les spectacles débutent. C’est vraiment intense, tu ne peux tout simplement pas y aller sans être en forme au niveau du corps et de l’esprit. Moi j’aime ce que je fais, alors je m’arrange pour être bien quand j’arrive sur scène», assure-t-il.

La tournée a commencé le 8 février à Montréal, le «camp satellite» du chanteur innu. Florent Vollant s’est produit hier (15 février) au Saguenay et le refait ce soir, avant de se diriger vers le Manitoba pour le Festival du Voyageur à Winnipeg. À partir de là, il aura un mois pour se préparer avant d’entamer sa série de spectacles en Europe.

«J’ai toujours été bien accueilli là-bas, mais je ne sais pas pour autant à quoi m’attendre. Une chose est sûre, je ne vais pas là pour m’imposer, mais bien pour proposer quelque chose. Que ceux qui m’aiment me suivent», lance-t-il en riant.

 

Partager cet article