Filière uranifère : Le BAPE revient à Sept-Îles

Photo de Fanny Lévesque
Par Fanny Lévesque
Filière uranifère : Le BAPE revient à Sept-Îles

La commission d’enquête du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) chargée d’examiner la filière uranifère au Québec revient à Sept-Îles pour la phase de présentation des mémoires, les 24 et 25 novembre.

Les audiences auront lieu au Centre des congrès de Sept-Îles à 19h, le 24 et à 13h et 19h, le 25 novembre. Les séances seront exclusivement consacrées à l’audition des mémoires, des opinions verbales et des suggestions des citoyens, organismes et municipalités.

Les groupes Sept-Îles et Minganie sans Uranium doivent présenter des mémoires, ainsi que le Regroupement pour la sauvegarde de la grande Baie de Sept-Îles et le Comité de défense de l’air et de l’eau de Sept-Îles. La Nation innue, le Conseil régional de l’environnement de la Côte-Nord et la Corporation protection de l’environnement de Sept-Îles doivent aussi prendre la parole. Isabelle Gingras, membre de l’Association canadienne des médecins pour l’environnement, présentera également un mémoire.

Les séances seront diffusées en mode audio sur le site Web du BAPE au www.bape.gouv.qc.ca. La campagne provinciale Pour un Québec sans uranium a obtenu du succès alors que les organismes du mouvement ont déposé au BAPE quelque 1500 mémoires de citoyens.

En marge des travaux du BAPE se tiendra jusqu’au 25 novembre aux Galeries Montagnaises, un «Salon sur l’uranium» organisé par des représentants de la campagne «Pour un Québec sans uranium» afin de présenter de l’information et des vidéos sur les enjeux des mines uranifères. Le public est également invité à venir prendre des photos «selfie» en appui avec la campagne «Pour un Québec sans uranium».

(Photo : archives – Le Nord-Côtier)

Partager cet article