Étienne Briand freiné par son genou au Grand Chelem de Paris

Étienne Briand freiné par son genou au Grand Chelem de Paris

Étienne Briand en action au Grand Chelem de Paris.

Crédit photo : Rafal Burza

La participation du judoka septilien Étienne Briand s’est arrêtée au troisième tour du Grand Chelem de Paris dimanche. «Mon genou a sauté», a-t-il laissé savoir.

Vainqueur sur l’Américain Ruben Martin et l’Azerbaïdjanais Murad Fatiyev à ses deux premier combats, l’athlète de 25 ans s’est incliné en huitième de finale chez les moins 81 kg face à l’Allemand Dominic Ressel.

«Je l’avais en étranglement et mon genou (gauche) a sauté. Par la suite, je ne pouvais plus attaquer. J’ai perdu 3-2 aux punitions», a-t-il précisé.

Étienne Briand en saura plus sur l’état de sa blessure à son retour à Montréal. «C’est soit juste une luxation ou bien c’est plus grave», a-t-il indiqué. Si les nouvelles s’avèrent bonnes, le Septilien sera du Grand Prix de Marrakesh (Maroc) au calendrier du 8 au 10 mars.