Étienne Briand conclut au pied du podium à l’Open européen d’Oberwart

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
Étienne Briand conclut au pied du podium à l’Open européen d’Oberwart
Étienne Briand

Il n’aura manqué qu’une petite victoire au judoka septilien Étienne Briand pour se retrouver sur le podium à l’Open européen d’Oberwart dimanche. Il termine cinquième. Ses cinq combats sur les tatamis en Autriche lui seront cependant profitables en vue de sa participation au Grand Chelem de Düsseldorf cette fin de semaine.

L’athlète de 26 ans, qui soufflera une bougie de plus le 22 février, a été privé d’une médaille de bronze chez les moins 81 kg en s’inclinant contre le Hongrois Benedek Toth. Classé au dix-neuvième rang mondial avant la compétition, Briand avait entrepris le tournoi en l’emportant sur l’Espagnol Alvaro Caminero Sastre par waza-ari et par ippon face à l’Italien Massimiliano Carollo et au Français Ibrahim Keita.

En demi-finale, les pénalités auront été coûteuses pour Étienne, contre qui l’arbitre a sévi trois fois. Il s’est avoué vaincu face à l’Autrichien Wachid Borchashvili, 32e au monde.

« C’est certain qu’une médaille aurait été bien, mais l’important, c’est de bien analyser la performance, ce qui a bien été et ce qui reste à travailler pour être prêt pour Düsseldorf », a laissé savoir à Sportcom, l’entraîneur de l’équipe nationale, Jean-Pierre Cantin.

L’objectif pour le judoka natif de Sept-Îles était de faire beaucoup de combats et d’y aller stratégiquement pour l’Open européen d’Oberwart, qualifié de compétition d’entraînement à une semaine d’un Grand Chelem en Allemagne.

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de