Escalade : la Côte-Nord, un des plus beaux terrains de jeu au Québec

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
Escalade : la Côte-Nord, un des plus beaux terrains de jeu au Québec
Le site d’escalade de la Baie des tout-nus dans le secteur de Port-Cartier est le seul site sur la Côte-Nord qui est actuellement accrédité et reconnu par la Fédération québécoise de la montagne et de l’escalade (FQME), ce qui fait de cet endroit un lieu entretenu et surveillé pour l’escalade. Photo Jean-Pierre Larrivée

La Côte-Nord regorge de tableaux pour les adeptes d’escalade, un des plus beaux terrains de jeu au Québec, le tout dans un rayon de 100 kilomètres. Et dire qu’il y a encore plein d’endroits à explorer.

Que ce soit pour l’escalade de roche ou de glace, la région offre une multitude de possibilités. Actuellement, Simon Migneault et Jean-Pierre Larrivée sont à ouvrir une nouvelle voie au lac Walker, sur une majestueuse paroi rocheuse de près de 250 mètres.

La Côte-Nord se démarque particulièrement pour l’escalade de glace, alors que de la fin octobre, début novembre, jusqu’à la fin avril, elle se transforme en paradis pour ses adeptes. «Notre région est reconnue mondialement et des étrangers y viennent chaque année», avance David Héroux, passionné d’escalade depuis maintenant trois ans. Les voies Capteur de rêve et Somnambule, au Lac Walker, font partie des joyaux. Le Pillier Simon Proulx sur la Rivière-Sainte-Marguerite fait également partie de la liste.

Parmi les tableaux qui retiennent l’attention, pour l’escalade de roche, celui à la Baie des tout-nus, dans le coin de Port-Cartier. Ce site est accrédité et reconnu par la Fédération québécoise de la montagne et de l’escalade (FQME), ce qui fait de cet endroit un lieu entretenu et surveillé pour l’escalade. «C’est un des plus beaux sites en raison de sa proximité avec la mer. Certaines voies sont d’ailleurs accessibles uniquement à marée basse», mentionne M. Héroux.

La Station Gallix, le site du lac des Rapides à Sept-Îles, le lac Pasteur, le lac Pentecôte, la Rivière-Sainte-Marguerite, la baie Saint-Pancrace et le secteur de la rivière Nipissis font aussi partie du paysage nord-côtier pour l’escalade, et ce pour tous les types de niveaux, mais aussi de hauteurs différentes.

D’autres endroits sont à explorer dans la région, mais ce n’est pas donné à tout le monde d’ouvrir de nouvelles voies. Une formation d’ouvreur/équipeur est requise, ce que possèdent Simon Migneault et Jean-Pierre Larrivée.

«Le milieu de l’escalade, c’est une petite communauté, il y a plusieurs groupes d’adeptes. Il est possible de s’impliquer et d’aider au développement. Pour l’équipement, il est possible de débuter avec un équipement minimal pour moins de 500$», indique David Héroux.

Toutefois, avant de se lancer sur les parois, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur, il faut une formation. Les risques sont très différents pour l’escalade extérieure. Une formation est offerte au Mur La Voie du Cégep de Sept-Îles, où, à l’intérieur, vous apprendrez comment faire un nœud, comment assurer un partenaire, le langage, les règles et surtout, vous familiarisez avec la verticalité. «Ça permet aussi d’apprendre à connaître les gens qui font de l’escalade et tous les aspects sécuritaires. Il est important de pouvoir bien gérer les risques en escalade», mentionne David.

Pour en savoir plus sur le Mur la Voie: www.facebook.com/murlavoie. Pour le portrait de l’escalade dans la région, vous pouvez en savoir plus via le groupe Facebook «Escalade sur la Côte-Nord».


Pour en savoir plus sur les différentes parois pour l’escalade de glace sur la Côte-Nord, référez-vous au Guide des cascades de glace et voies mixtes du Québec. Vous pouvez également consulter le site de la FQME, ou encore, le groupe Facebook Escalade sur la Côte-Nord.

Les parois rocheuses à la Rivière Sainte-Marguerite sont prisées par les adeptes d’escalade de glace. David Héroux s’y trouve en ascension, photographié par Jean-Pierre Larrivée.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires