En Barque travaille sur un deuxième opus

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
En Barque travaille sur un deuxième opus
Les frères Vacher du groupe En Barque, Louis-Joseph et Roméo, et leurs comparses travaillent sur le deuxième album du groupe. (Photo : Le Nord-Côtier)

La formation port-cartoise En Barque n’a certes plus besoin de présentation. Son succès La pêche aux bourgots fait soulever l’audience partout où les frères Vacher et leurs comparses se produisent. Ça, c’est sans compter les fois où ils improvisent, inspirés par les histoires de la saga des traversiers Côte-Nord/Matane. Au travers tout ça, le groupe travaille pour un deuxième album à venir au printemps 2020.

La Saga, qu’ils ont pratiquement improvisée aux personnes qui attendaient avec eux du côté de l’aéroport de Mont-Joli à la fin mars, et interprétation filmée en direct sur Facebook (vidéo devenue virale), devrait se retrouver sur le deuxième album, mais pourra certainement être entendu sur les ondes prochainement alors que le groupe souhaite en faire un «single» «Il faudrait demander aux gens», ont lancé bien heureux les deux frangins, Louis-Joseph et Roméo Vacher.

Le deuxième album est pleine ébullition pour En Barque. Les Port-Cartois ont déjà mis sur feuille une quinzaine de leurs compositions.  Ils s’inspirent de ce qu’ils vivent, de la région. Et ça s’applique depuis des années pour les Vacher. Roméo a d’ailleurs écrit La pêche aux bourgots alors qu’il n’avait que 11 ans.

Louis-Joseph et Roméo mentionnent que ça sonnera festif/rock traditionnel sur des sujets variés. «L’espoir sera la ligne directrice des chansons, sur une note festive et humoristique».

La formation port-cartoise compte entrer en studio à l’automne. Sans vouloir délaisser leur comparses et amis du Studio Makusham, les membres ont envie d’explorer. Ils enregistreront dans la «grande ville».

«On rencontrera des gens différents et ça nous donnera une autre démarche artistique», ont indiqué les deux Vacher. En Barque pourra ainsi profiter de plus d’options. Il sera possible d’entendre le fruit de ce deuxième album au printemps 2020.

Pression

Les musiciens sentent une petite pression face à ce nouvel opus à venir dans un an, «celle des gens qui ont hâte d’entendre le deuxième album». Le groupe se sent plus mûr, une maturité certainement acquise avec quelques ans de plus. «On était jeune lors du premier album, 15, 16, 17 ans».

La «clic»

Les deux frères Vacher et le band ne visent pas la clic du milieu artistique. Si un jour il se retrouve au Gala de l’ADISQ, ils s’en féliciteront, mais ce n’est pas leur ambition première.

«On n’a pas un chemin conventionnel. On a fait des bars, de la région et des festivals. On a été très local», indique Louis-Joseph et Roméo. Le groupe se promène de plus en plus au coin quatre coins de la province. Ils délaisseront d’ailleurs la pêche pour cet été.

«On tire une fierté avec notre parcours, le monde nous découvre», ont-ils renchéri, ravi du support des médias et des stations de radio.

Trip

En Barque se produira dans divers festival au cours de l’été à venir. Il garde la surprise des évéments où ils joueront.

«On aime aller à la rencontre des gens. C’est ce qui nous fascine. Dans les petits villages, on est accueilli comme des rois».

La formation port-cartoise recherche d’ailleurs un cinquième bout-en-train pour se joindre à eux; un violoniste. Les intéressés peuvent se manifester via la page Facebook du groupe.

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de