Du sang neuf au Club Norcycle pour voir au développement

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
Du sang neuf au Club Norcycle pour voir au développement
Propriétaire de Zone Vélo Ski, Daniel Arsenault se joint au comité exécutif du Club Norcycle. ll verra aux communications et au plan de visibilité pour la recherche de nouveaux partenaires. (Photo : Courtoisie )

Le Club Norcycle de Sept-Îles profite d’un nouveau souffle avec l’arrivée de sang frais au sein de son conseil d’administration et de son comité exécutif. L’organisation de vélo de montagne pourra voir à son développement et à rejoindre plus d’adeptes. La venue de nouveau monde amènera également de la diversité.

Parmi les sources fraîches au sein de l’organisme, Daniel Arsenault, le propriétaire de Zone Vélo Ski. Il verra aux communications et aux médias sociaux du Club Norcycle, mais surtout au plan de visibilité.

«Je vais aller chercher du soutien pour assurer le développement et l’entretien du site», mentionne-t-il.

Le Club Norcycle se dotera donc de nouveaux moyens financiers dans les prochains mois pour être prêt à développer pour la saison estivale 2021.

L’objectif est principalement de trouver des entreprises qui pourront contribuer en services et en machinerie. Il est aussi envisagé qu’il y ait plus qu’une corvée par saison et que le travail implique davantage de personnes.

Le Club Norcycle, au-delà des cours offerts et de l’organisation de compétitions, s’assure de l’entretien des sentiers de vélo de montagne. Daniel Arsenault souhaite continuer l’incitatif lancé par Jérôme Aubin pour des dons volontaires.

« La priorité, c’est que le club soit familial, pour tous. Il y a encore une tranche de la population qui pense que si tu n’es pas dans le club que les sentiers ne sont pas accessibles».

Le comité compte aussi sur Simon Boudreau au développement, qui, en compagnie d’autres gens, verra au maintien et à l’amélioration des sentiers existants.

Avant de se lancer dans les projets, le comité devra s’occuper de la logistique et l’obtention des divers permis nécessaires. «La poutine complexe avant les travaux», indique Daniel Arsenault.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires