Des CPE obtiennent du soutien pour des projets

Photo de Shirley Kennedy
Par Shirley Kennedy
Des CPE obtiennent du soutien pour des projets
Le CPE Sous le bon toit de Sept-Îles obtiendra près de 25 000$ pour le projet Tous en mouvement, toujours actifs! (Photo : Facebook - CPE Sous le bon toit )

Quatre bureaux coordonnateurs de la garde en milieu familial de la Côte-Nord se partageront une somme de 91 000$, dans le cadre d’un appel de projets visant à soutenir la qualité des services de garde éducatifs à l’enfance en milieu familial. Un CPE de Sept-Îles et de Havre-Saint-Pierre font partie des établissements soutenus.

Le ministre responsable de la région de la Côte-Nord, Jonatan Julien, en a fait l’annonce il y a deux semaines, au nom du ministre de la Famille, Mathieu Lacombe.

«Il me fait plaisir d’annoncer la mise en œuvre de projets qui amélioreront la qualité des services de garde éducatifs à l’enfance. Pour la région de la Côte-Nord, cette aide financière permettra d’offrir aux enfants des milieux encore plus stimulants où ils pourront s’enrichir et s’amuser. Je tiens à remercier les éducatrices en milieu familial qui, grâce à leur travail, favorisent le développement de nos enfants», a-t-il mentionné par voie de communiqué.

Le CPE Sous le bon toit de Sept-Îles obtiendra près de 25 000$ pour le projet Tous en mouvement, toujours actifs!

«L’an un a été un franc succès et on recommence avec une phase 2. On ajoute du matériel spécifique pour les enfants à besoin particuliers. On va ajouter tout ce que nous n’avions pas comme sous composantes du développement moteur pour atteindre plus de responsables de services de garde en milieu familial», a précisé la directrice générale de ce CPE, Laurie Cormier.

Une formation en nutrition, aspect des saines habitudes de vie, fait aussi partie de la phase 2 du projet, soit l’animation d’ateliers de cuisine découverte offert par les Ateliers 5 épices avec la nutritionniste Diane Sonier du CISSS de la Côte-Nord. Le CPE Sous le bon toit de Sept-Îles se dotera aussi d’une mascotte pour faire bouger les enfants.

Le CPE Picassou de Havre-Saint-Pierre recevra 16 180$ afin de pérenniser les acquis des projets précédents.

Le CPE Magimuse de Ragueneau s’est vu octroyer une aide financière de 25 000$ pour son projet Observer et s’outiller, pour un changement durable des pratiques. Le bureau coordonnateur du CPE La Giroflée a présenté un projet intitulé Appropriation de la qualité des services éducatifs en milieu familial.

Cette aide financière découle d’un montant total de près de 3 M$ qui permettra la réalisation de 133 projets, répartis dans toutes les régions du Québec.

Avec la collaboration de Sylvain Turcotte

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de