Des adaptations pour la sécurité de tous à l’école de ballet

Photo de Laurence Dupin
Par Laurence Dupin
Des adaptations pour la sécurité de tous à l’école de ballet
Les espaces de danse ont été délimités sur le sol du studio de danse afin d'assurer la sécurité de tous. (Photo : Page Facebook de l'école de ballet.)

Les cours de danse à l’école de ballet de Sept-Îles ont repris le 8 septembre. Comme toutes les associations et tous les clubs des adaptations ont été nécessaires pour s’adapter à la situation actuelle.

Les cours de danse classique sont proposés à partir de l’âge de trois ans, même s’il s’agit plus d’un éveil à la danse et au rythme. L’école propose aussi du jazz, de la danse moderne, du hip-hop. Jazz et hip-hop sont ouverts à partir de l’âge de 5-6 ans. Et les cours durent de 45 mn pour les plus petits à 1h15. Les inscriptions sont toujours ouvertes.

Les adeptes de la danse sont au rendez-vous et étaient très heureux de se retrouver lors de cette première semaine. « Dans certains cours nous avons dû diviser les groupes en deux, car ils étaient trop nombreux», précise Karoline Gilbert, membre du conseil d’administration de l’école de ballet.

« Il a fallu s’adapter », confie-t-elle.  « Des espaces de danse ont été délimités au sol afin de réduire au maximum les risques de contact. Les professeurs vont se déplacer dans des corridors entre ces espaces et lorsqu’il faudra un contact port du couvre-visage, de visière et de gants sont de rigueur. Tout est fait pour que la sécurité de nos élèves et des professeurs soit assurée. »

Après chaque cours, nettoyage et désinfection vont être effectués (barre, poignées de porte…). « Nous sommes bien aidés par la Ville puisque nous sommes basés au centre socio », précise Karoline Gilbert. Les plus de 10 ans devront se déplacer avec leur masque, qu’ils pourront ensuite retirer arrivés dans le studio. Même les chorégraphies vont devoir être repensées pour éviter au maximum tout contact. De plus, les parents doivent signer un formulaire de reconnaissance des risques.

« De façon générale, toutes les associations ont travaillé fort pour permettre la reprise des activités. Nous avons pris exemple sur ce qui a bien fonctionné ailleurs, mais évidemment nous allons nous adapter au fur et à mesure. Tout cela est mis en place pour la sécurité de tous et pour permettre à nos jeunes de s’épanouir. Les activités sont importantes pour leur développement et leur équilibre. Il suffisait de voir comment ils étaient heureux de se retrouver cette semaine. La danse c’est une deuxième famille pour eux», renchérit Karoline Gilbert.

La boutique spécialisée à Sept-Îles

Samedi 19 septembre de 9 heures à 17 heures la boutique spécialisée en vêtements et accessoires pour la danse, la gymnastique, le patinage et le yoga sera présente à l’école de ballet au 550 avenue Jolliet. Les produits commandés seront livrés la semaine qui suit la venue de Mme Kay. Ne seront acceptés qu’un seul parent avec enfant et deux familles à la fois.  Vous pourrez vous y procurer léotard, maillot, collants, jupette, chaussons demi-pointes. Pour un premier achat de pointe il est conseillé de le faire directement à la boutique qui se trouve à Chicoutimi, pour un renouvellement appelez au 418-730-3054 pour que Mme Kay apporte votre grandeur ou au 418-549-2558. Vous pouvez aussi visiter le site internet : www.turlututu.ca.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de