Départ d’Air Canada : pas de problèmes en vue au CISSS

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
Départ d’Air Canada : pas de problèmes en vue au CISSS
Air Liaison a un contrat de plusieurs années avec le CISSS pour le transport aérien du personnel et des usagers.

Si l’abandon par Air Canada de plusieurs liaisons sur la Côte-Nord consterne la totalité des élus et la majorité de la population, le sentiment n’est pas le même au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord, qui faisait peu affaire avec le transporteur aérien national.

À chaque année, le CISSS de la région a besoin d’environ 10 000 déplacements aériens de personnes, comme des médecins dépanneurs ou des usagers ayant besoin de soins à l’extérieur. Toutefois, « Air Canada n’était pas un partenaire majeur pour nous. On a d’autres alternatives », de lancer Yannick Sauvé, directeur adjoint à la logistique au CISSS.

L’organisation a en effet un contrat de huit ans avec Air Liaison, contrat valide jusqu’à la fin de 2027. Pour certaines destinations, le CISSS a des sièges réservés. « Les usagers ne doivent pas s’inquiéter. Nous ne sommes pas à risque de bris de service », a ajouté M. Sauvé.

Rappelant qu’il y a « beaucoup de personnel et d’usagers à déplacer sur le territoire », dont plusieurs secteurs déjà enclavés comme Anticosti ou la Basse-Côte-Nord, le directeur adjoint assure que son service est déjà habitué à jongler avec une logistique parfois compliquée, « mais on ne sera pas mal pris », a-t-il enchaîné.

Yannick Sauvé fait aussi valoir que d’autres transporteurs sont actifs dans la région. Ainsi, le CISSS fait notamment affaire avec Pascan Aviation pour le lien entre Sept-Îles et Wabush, au Labrador. Les services de PAL Airlines sont aussi utilisés à l’occasion.

Et le spécialiste de la logistique croit, comme d’autres, que le départ d’Air Canada pourra avoir du bon, à terme, sur l’offre aérienne en région. « Comme la nature a horreur du vide, on va peut-être voir un ou deux transporteurs bonifier leur offre de service sur la Côte-Nord. »

Le coût des services aériens pour les besoins du CISSS de la Côte-Nord tourne autour de 3 M$ par année.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de